Construction des identités professionnelles chez de jeunes professeurs des écoles issus des immigrations : le rôle des relations interpersonnelles des contextes familial et scolaire

par Pascale Audebert

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean Guichard.

Soutenue le 15-10-2014

à Paris, CNAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec Centre de recherche sur le travail et le développement (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Valérie Cohen-Scali.

Les rapporteurs étaient Christine Delory-Momberger, Violette Hajjar.


  • Résumé

    Cette recherche qualitative, conduite dans un cadre épistémologique socioconstructiviste, a pour objectif d’explorer la construction des identités professionnelles de jeunes professeurs des écoles issus des immigrations. Les données de l’enquête ont été recueillies à l’aide d’entretiens semi-directifs auprès d’une population de 20 professeurs des écoles de la région Aquitaine âgés de 30 à 35 ans (10 issus des immigrations – 10 d’ « origine française »). Une analyse de contenu thématique du verbatim des entretiens a ensuite été réalisée. Des comparaisons entre les 2 groupes ont mis au jour des points communs et des différences au niveau : de l’éducation familiale reçue, des valeurs, du rapport à la religion, du choix du métier (désirabilité relative), des représentations et postures professionnelles. L’analyse du discours des enseignants issus des immigrations a révélé l’apport primordial des relations interpersonnelles dans la construction de leur Soi professionnel : c’est dans les interactions et dialogues avec les autrui significatifs de leurs contextes de vie (notamment familial et scolaire) que ces sujets se sont orientés, ont élaboré et concrétisé leur projet professionnel. Si en tant que descendants de parents immigrants, ils ont à relever des défis spécifiques (se construire dans une identité biculturelle, faire face à la discrimination, etc.), la diversité de leurs parcours d’intégration psychosociale et de leurs processus de personnalisation se manifeste par la construction d’identités professionnelles plurielles. Celles-ci se traduisent notamment par 2 manières d’être au métier : s’investir d’une mission professionnelle interculturelle en jouant un rôle de médiateur auprès d’élèves issus de familles défavorisées et/ou immigrées ; ne mettre en œuvre aucune pratique volontariste.

  • Titre traduit

    Construction of professional identity of minority teachers : the role of interpersonal relationships in the family and school contexts


  • Résumé

    This study, conducted from a socioconstructivist framework, used qualitative methodology to explore the construction of minority teachers’ professional identity. Data collection consisted of in-depth semi-structured interviews with 20 primary school teachers aged from 30 to 35 years old (10 descendants of immigrants – 10 of French origin). The verbatim was analyzed using content analysis methodology. Comparisons between the 2 groups have shown differences and similarities in their: familial education, values, relationship to religion, career choice, professional representations. The analysis of minority teachers’ interviews has revealed the primordial contributions of interpersonal relationships in the construction of their professional Self (with significant others from family and school contexts, in particular). As descendants of immigrants they have faced specific challenges (face racism and discrimination, build an ethnic identity, etc.), the diversity of their psychosocial integration paths occurs in the construction of contrasted professional identities. Some of them are motivated by a desire of social justice, the goal of creating a bridge between mainstream culture and minority cultures becoming a career mission. Others, don’t do anything in particular for disadvantaged pupils or for those belonging to ethnic minorities.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.