Devenir chrétien lorsque l'on est chinois : les fonctions sociales de la conversion religieuse

par Pierre Vendassi

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Charles-Henry Cuin.

Le président du jury était Vincent Goossaert.

Le jury était composé de Ji Zhe, Jacques Palard.

Les rapporteurs étaient Sébastien Billioud, Anne-Sophie Lamine.


  • Résumé

    Cette Thèse propose d’expliquer le succès du christianisme au sein de populations urbaines deChine en analysant les processus d’affiliation-conversion, non comme des ruptures radicalesmais comme des résultats d’évaluations et de choix relativement rationnels et contextualisés.Y sont examinés les évolutions institutionnelles, les dispositions culturelles, les facteursconjoncturels, ainsi le processus d’initiation religieuse conduisant certains Chinois à adhérer àdes croyances et des organisations chrétiennes, à partir d’entretiens et d’observations conduitsprincipalement dans diverses organisations chrétiennes à Shanghai. Rappelant la graduellelégitimation socio-politique d’une offre chrétienne diversifiée en Chine depuis plus d’unsiècle, Cette thèse montre d’abord que l’adhésion des acteurs à des représentations etaspirations cosmopolites ainsi que l’expérience d’une mobilité géographique etprofessionnelle rendent possible les affiliations. Celles-ci résultent ensuite de l’identificationdans une organisation religieuse de ressources orientées vers le développement personnel etfamilial dans une structure innovante et moralement conservatrice. La conversion repose enfinsur l’expérience vécue par les acteurs au cours de l’initiation religieuse, dotant l’organisationet ses croyances d’une nouvelle légitimité, divine de leur point de vue, et par laquelle ilsachèvent une subjectivation communautaire. L’homogénéité constatée des processusd’affiliation-conversion ne doit cependant pas masquer la diversité des identités et stratégiesadoptées par les organisations et les acteurs pour accroitre leurs marges de manoeuvres et leurreconnaissance sociale.

  • Titre traduit

    Chinese becoming Christians : the Social Functions of Religious Conversion


  • Résumé

    This dissertation offers to explain the growth and success of Christianity among urbanpopulations in China, by analyzing affiliations and conversions as the results of relativelyrational and contextualized choices. Institutional evolutions, cultural dispositions, situationalcontingencies and the process of religious initiation leading to the endorsement of Christianbeliefs and organizations are examined mostly from interviews and observations conducted indiverse Christian organizations in Shanghai. Reminding of the gradual socio-politicallegitimation of Christianity since more than a century, this dissertation firstly shows thataffiliations are made possible because of individual’s adhesion to cosmopolitanrepresentations and aspirations, as well as their experience of geographical and socialmobility. Affiliations are then resulting from the identification of resources for personal andfamily development within an innovating as well as morally conservative religiousorganization. Conversion finally results from the individual experiment of a religiousinitiation, through which both the organization and its beliefs gain a new kind of legitimacy,appearing as divine in the eyes of the convert, and through which converts are achieving acommunity-centered subjectivation. Despite strong homogeneity, affiliation-conversionprocesses lead to great diversity of identities and strategies put up by organizations andindividuals struggling to increase their range of motion and social recognition.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.