Pratiques participatives, apprentissage et développement professionnel sur Internet : Le cas de la communauté en ligne "Moodle"

par Claudine Garcin

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jean Ravestein et de Jacques Audran.

Le président du jury était Jean-François Marcel.

Le jury était composé de Jean Ravestein, Jacques Audran, Jean-François Marcel, Daniel Peraya, Éric Bruillard.

Les rapporteurs étaient Daniel Peraya, Éric Bruillard.


  • Résumé

    Ce travail de recherche se situe dans le cadre de la théorie de l'activité et dans celui de l'apprentissage social. Il porte sur les pratiques des internautes qui investissent du temps et du travail dans la mise en oeuvre et l'amélioration de la plate-forme d'enseignement en ligne « Moodle ». Même si leur objectif principal n'est pas l'apprentissage en tant que tel, leur activité nécessite de créer, de diffuser et d'acquérir certains types de savoirs et ainsi de se développer professionnellement. Alors que des informations circulent au sein des communautés virtuelles sur Internet, l'enquête ethnographique proposée considère l'activité « Moodle » comme une activité sociale située génératrice d'apprentissages. Elle repose d'une part sur un questionnaire sur les pratiques des intéressés (les Moodleurs) et d'autre part, s'appuie sur l'analyse des traces écrites qu'ils produisent sur le Web social. Les résultats permettent de mieux cerner qui sont ces « Moodleurs » et quelles sont leurs activités. Ils montrent aussi que si des apprentissages sont en jeu, ils concernent avant tout des savoir-faire. Il apparaît également qu'un développement professionnel est repérable dans cette dynamique collective interactionnelle qui ne s'effectue pas dans un cadre institutionnel classique.

  • Titre traduit

    Participative practices, learning and professional development on the Internet : The case of the "Moodle on-line community”


  • Résumé

    The research is based on the framework of Activity Theory and the Social Learning Theory. This thesis addresses the practices of the Internet users who invest work and time in the improvement and the design of "Moodle", the platform for online education.Even if their main objective is not developing their knowledge, their activity requires creating, diffusing and acquiring certain types of knowledge and consequently developing their professional skills. Since information circulates within the virtual communities on the Internet, the selected ethnographic method considers "Moodle" activity as a situated and social activity generating learning process. It is based on both a questionnaire on the practices of the involved people (the Moodlers) and an analysis of the written traces that they produce on the social Web. The outcomes, on the one hand, show how the "Moodlers" manage their activities to learn mainly in a know-how perspective. On the other hand, it appears that the professional development depends on a collective and an interactional dynamics which is not determined by the institutional framework.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.