Exploration des particularités visuelles dans l'autisme à partir des stimuli "morphés" : études comportementales

par Bora Han

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jacqueline Nadel et de Charles Tijus.


  • Résumé

    L’étude des particularités visuelles dans les Troubles du Spectre Autistique (TSA) pose une question centrale, celle du caractère général de ses particularités ou de leur limitation au traitement des stimuli socio-émotionnels. Une comparaison systématique entre le traitement de différents types de stimuli sous-tend la réponse à cette question. Cependant jusqu’à présent les comparaisons réalisées ont porté sur des stimuli statiques, et lorsque des stimuli dynamiques ont été utilisés, ils n’ont pas porté de façon comparable sur les mouvements biologiques du visage (expressions émotionnelles) et sur les mouvements physiques des objets. Ayant mis au point un dispositif permettant de comparer systématiquement le changement d’état des visages émotionnels, des robot émotionnels et des objets, (http://www. Lutin-userlab. Fr/FOT/), nous avons mené au cours de cette thèse, trois expérimentations combinant la technique du morphing et Eye-Tracking. Dans leur ensemble, les résultats montrent une asymétrie de traitement perceptif selon les stimuli : intact pour les stimuli physique, le traitement apparaît déficitaire pour les stimuli émotionnels dans le cas de participants de bas niveau cognitif avec TSA. Ces résultats sont en faveur d’un dysfonctionnement de traitement perceptif concernant de façon spécifique le domaine socio-émotionnel. Finalement nos résultats convergent avec un modèle du dysfonctionnement de l’amygdale ainsi qu’avec des résultats d’étude en IRM fonctionnelle suggérant l’existence d’une dissociation de traitement du signal émotionnel et celui du mouvement dans les TSA.

  • Titre traduit

    Exploration of visual peculiarities in autism spectrum disorders using "morphed" stimuli : behavioral studies


  • Résumé

    The study of perceptual peculiarities in ASD raises the central question of a general versus specific deficit. To answer this question, a valid comparison between the perceptual processing of different kinds of stimuli is needed. So far the comparisons have been limited to static in the processing of dynamic objects stimuli. When the processing of dynamic stimuli was concerned, there has been no attempt to compare biological and physical stimuli. Having set up a procedure allowing to systematically compare the change of state of emotional faces, emotional robots, and objects (http://www. Lutin-userlab. Fr/FOT/), we carried out three experiments in this thesis, combining the technics of morphing and eye tracking. As a whole, results confirm the existence of asymmetry of perceptual processing for low functioning ASD in the processing of dynamic objects and emotional faces. Beside, they emphasize the specifically socio-emotional character of the perceptual disorder. Finally, our results are in line with a model of amygdala dysfunction and results of studies using fMRI suggesting the existence of dissociation between emotion processing and motion processing in ASD individuals.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (164 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 136-158. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 3787
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.