"My subject is Haïti, the Black Republic" : l'expérience haïtienne des militants noirs-américains (1804-1893)

par Claire Bourhis-Mariotti

Thèse de doctorat en [Langue et culture des sociétés anglophones]

Sous la direction de Marie-Jeanne Rossignol.

Soutenue en 2013

à Paris 7 .


  • Résumé

    Cette thèse examine la vision particulière d'Haïti comme lieu d'expression et de développement de l'identité noire-américaine au XIXème siècle. Elle entend montrer de quelles façons Haïti fut un prisme essentiel pour comprendre comment les Noirs-Américains menèrent leur réflexion sur leur identité tout au long du XIXème siècle, en se fondant sur certaines expériences concrètes ayant eu lieu tout au long du XIXème siècle ; depuis l'indépendance d'Haïti en 1804, suivie de la première tentative d'émigration volontaire de Noirs-Américains libres vers Hai��ti dans les années 1820, à l'exposition universelle de Chicago en 1893, à l'occasion de laquelle Haïti choisit de nommer Frederick Douglass, un ex-esclave devenu abolitionniste puis homme politique américain, en tant que premier commissaire de son pavillon. Ainsi, cette thèse a pour ambition de couvrir un siècle de relations entre les Noirs-Américains et Haïti. En effet, le XIXème siècle fut un siècle particulièrement agité pour les militants noirs-américains (libres) — un siècle de combat, de perpétuelle remise en question du mouvement noir-américain, de renouvellement de ce mouvement, dont les leaders étaient eux-mêmes souvent en proie au doute, constamment tiraillés entre leur race et leur nation. Par conséquent, tout en montrant que l'intérêt que les Noirs-Américains portèrent à Haïti tout au long du X1Xème sièclç n'était pas incompatible avec leur lutte pour l'obtention de l'émancipation puis de l'égalité et de la citoyenneté à l'intérieur des États-Unis, cette thèse s'attache à démontrer que pour les Noirs-Américains le XIXème siècle fut, d'une certaine façon, témoin d'une expérience diasporique dans l'espace caribéen.

  • Titre traduit

    "My subject is Haïti, the Black Republic" : Black-american activists and the haïtian experience (1804-1893)


  • Résumé

    This dissertation examines the particular vision of Haiti as a place of expression and development of the black-American identity in the 19th-century United States. It intends to show to what extent Haiti should be considered as an essential prism to understand how Black-Americans forged their identity in the 19th century. Based on some concrete experiences that occurred ail throughout that century — from the independence of Haiti in 1804 and the first chosen emigration movement to the Black Republic led by free and emancipated Blacks in the 1820s, to the 1893 Chicago World Fair, when Haiti chose to appoint Frederick Douglass, a former slave and a famous abolitionist and Republican politician, as the first commissioner of its pavilion this dissertation aims to cover a century of relations between Black-Americans and Haiti. Indeed, the 19th century was a particularly troubled period for (free) black-American activists — a century of struggle, during which Blacks kept questioning the black-American movement, whose leaders were themselves often plagued with doubt, constantly tom between their loyalty to their race and their nation. Therefore, while demonstrating that Black-Americans' interest in Haiti was not incompatible with their struggle for emancipation, equality and citizenship within the United States, this dissertation attempts to show that for Black-Americans, the 19th century witnessed, in some way, a diasporic experience in the Caribbean area.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

L'union fait la force : les Noirs américains et Haïti, 1804-1893


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (670 p.)
  • Annexes : 651 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2013) 054

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Informations

  • Sous le titre : L'union fait la force : les Noirs américains et Haïti, 1804-1893
  • Dans la collection : Des Amériques , 2265-6537
  • Détails : 1 vol. (278 p.)
  • ISBN : 978-2-7535-4347-8
  • Annexes : Bibliogr. p. 255-270. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.