Optical, microfluidic and electrophoretic control of global and intramolecular higher-order structure of single-molecule genomic DNA

par Naresh Kumar Mani

Thèse de doctorat en Chimie Physique et Chimie Analytique

Sous la direction de Damien Baigl.

Soutenue en 2013

à Paris 6 .


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous explorons différentes méthodes physico-chimiques originales pour le contrôle de molécules individuelles d'ADN, à l'échelle aussi bien globale qu'intramoléculaire. Dans la première partie, nous étudions le photocontrôle de l'ADN, d'abord en solution puis à une interface solide-liquide, en présence de tensio-actifs cationiques photosensibles. Nous montrons que l'efficacité de compaction de l'ADN augmente avec le caractère hydrophobe du tensio-actif tandis que le caractère photoréversible de la transition décroît. Lorsque l'ADN est attaché à une surface par une extrémité, nous avons déterminé une gamme de concentrations en tensio-actifs dans laquelle la lumière permet de contrôler une transition entre un état mobile et un état adsorbé "gelé" de la molécule d'ADN. Dans la deuxième partie, nous mettons au point des dispositifs microfluidiques qui, combinés à l'application de champs électriques, nous permettent de manipuler des molécules individuelles d'ADN. Nous montrons tout d'abord différentes configurations qui nous permettent de piéger des molécules d'ADN et de les étirer jusqu'à leur longueur de contour. Nous réalisons ensuite pour la première fois la rotation d'une molécule d'ADN, sous l'effet d'un champ électrique transversal, pour la positionner perpendiculairement à un écoulement microfluidique laminaire longitudinal à deux composants. Nous montrons alors que la position de l'interface entre les deux phases liquides le long de la molécule nous permet de contrôler la dénaturation locale de l'ADN à l'échelle intramolécule. Ceci montre pour la première fois qu'un gradient microfluidique peut-etre appliqué à l'échelle d'une molécule unique afin de créer une perturbation intramoléculaire avec une grande résolution spatio-temporelle


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (193 p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres. 246 réf. bibliogr. index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2013 120

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2013PA066120
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.