De la présentation des données à l’élaboration interactive d’une perspective professionnelle dans le traitement d’un cas : « la réunion de synthèse » en travail social : Une approche conversationnelle d’inspiration ethnométhodologique

par Cathy Tournemeule-Bissonnier

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Patrick Renaud.

Soutenue le 01-03-2013

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (Paris) , en partenariat avec CLESTHIA (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Mary-Annick Morel.

Le jury était composé de Patrick Renaud, Mary-Annick Morel, Lorenza Mondada, Stéphane Rullac, Laurent Filliettaz.


  • Résumé

    La notion d’aide-à-autrui est la pierre angulaire du travail social. Cette aide s’incarne sous la forme d’une multitude de déclinaisons à travers les activités menées par les professionnels de l’action sociale, les travailleurs sociaux. Lorsque l’un d’entre eux se trouve ponctuellement en difficulté dans l’exercice de son métier, la « réunion de synthèse » est un espace dédié à l’aide entre professionnels.Dans ce cadre de travail, le langage est l’outil essentiel qui permet aux participants de se rendre mutuellement disponible leur point de vue sur un « cas social » et de traiter eux-mêmes la descriptibilité de leurs actions.La perspective théorique et méthodologique de la linguistique interactionnelle, issue de l’analyseconversationnelle d’inspiration ethnométhodologique, constitue un cadre privilégié pour examiner les pratiques langagières qui caractérisent ces réunions institutionnelles. La question des ressources mobilisées et de leurs cours d’action dans l’interaction est devenue mon objet de recherche. Un objet qui ratifie non seulement le principe du langage comme ressource centrale de l’organisation des activités sociales, mais aussi dans ce contexte institutionnel, comme principale ressource de production et de structuration d’une activité d’aide-à-autrui.Cette thèse a pour visée d’approfondir la connaissance des processus permettant l’émergence d’unetelle activité, en étudiant les procédés par lesquels les ressources linguistiques sont méthodiquement déployées pour façonner et délivrer les points de vue des membres sur leurs actions, contribuant en retour à la constitution d’un espace intersubjectif qui rend possible l’élaboration collective d’un travail interprétatif.

  • Titre traduit

    About the presentation of the data in the interactive elaboration of a professional perspective in the processing of a case : “the meeting of synthesis” in social work : An interactive approach of ethnométhodological inspiration


  • Résumé

    The concept of aid to others is the cornerstone of social work. This assistance is embodied in the formof a multitude of variations through the activities of the professionals of social action, the socialworkers. When one of them is punctually in trouble during the exercise of his job, the " meeting of synthesis" is dedicated to mutual aid between professionals.In this framework, the language is an essential tool which allows participants to make mutually available their point of view on a "social event" and handle themselves the describtibility of theiractions.The theoretical and methodological perspective of interactional linguistics, from the conversation alanalysis in the ethnomethodological tradition, is an ideal framework to examine the language practicesthat characterize these institutional meetings. The issue of mobilized resources and their course of action in the interaction became my object of research. An object that ratifies not only the principle of language as a central resource of the organization of the social activities, but also in the institutional context, as a main resource of production and structuring an activity to help others.This thesis aims to deepen the understanding of the processes for the emergence of such activity, by studying the processes by which language resources are methodically deployed to shape and deliverthe views of members about their actions, contributing in return to the creation of an intersubjective space which makes possible the collective elaboration of a interpretative work.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.