Gestion de risque de crédit, risque de solvabilité et excès de liquidité dans les banques islamiques : une solution

par Aniss Boumediene

Thèse de doctorat en Sciences de gestion. IAE

Sous la direction de Jérôme Caby.

Soutenue en 2013

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le risque comme perçu par les banques conventionnelles (BCs) est différent pour les banques islamiques (BIs). Cette assertion a été empiriquement démontrée par le premier article sur la stabilité des BIs pendant la crise des subprimes, crise qui représente le point culminant des risques majeurs subis par les banques (quatre articles représentent la majeure partie de cette thèse). Ainsi, une étude sur la gestion des risques de crédit, de solvabilité et de liquidité a été conduite, en tenant compte des particularités des BIs. Il est souvent présumé (théoriquement) que le risque de crédit est plus élevé pour les BIs. Le deuxième article, après avoir identifié le risque de crédit pour chaque outil de financement utilisé par les BIs et les moyens conformes à la Shari'ah pour le gérer, prouve empiriquement que le risque de crédit est inférieur pour les BIs; en utilisant pour cela l'analyse des créances contingentes et la formule de calcul du prix des options. BCBS a répondu à la crise des subprimes en réformant les exigences de capital réglementaire (connu sous le nom de Bâle III). Les idiosyncrasies des BIs n'ont pas été prises en compte dans la préparation de cette réforme. Le troisième article tente de concilier entre les spécificités des BIs et les exigences de Bâle Ill. Une étude de cas démontre que les BIs sont déjà prêtes à se conformer aux tampons et ratios de liquidité. Elles sont également déjà préparées, pour la composition du capital réglementaire, du passage d'un mix d'instruments basés sur des capitaux propres et de la dette à des instruments basés sur des capitaux propres seulement. Les BIs, en raison de leur taux de croissance élevé, détiennent des liquidités en excès. Cette liquidité n'est pas gérée adéquatement en raison du manque d'outils conformes à la Shari'ah. Par ailleurs, les plus grands emprunteurs dans les pays musulmans ont été laissés de côté sans répondre à leurs besoins de financement. Le quatrième article démontre que la structure de la Sudan Financial Services Company est le lien le plus adéquat entre le déficit budgétaire du gouvernement et la gestion de la liquidité des Bls; si les caractéristiques identifiées par l'étude de l'IFSB (2008) sont intégrées. Plus loin dans l'article, la volatilité des Sukuk souverains est évaluée, représentant un benchmark pour le marché secondaire des titres utilisés dans le marché monétaire islamique.

  • Titre traduit

    Credit risk, solvency risk and liquidity excess management in islamic banks : a way forward


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (202 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 197-198

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : E 13 : 11
  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : P2013-20

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 2013/PA01/0023
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.