The political economy of sub-national democracy : fiscal rentierism and geography in Argentina

par Matías Federico Bianchi

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Olivier Dabène.

Soutenue en 2013

à Paris, Institut d'études politiques .

  • Titre traduit

    L'économie politique de la démocratie sous-nationale : rentisme fiscal et géographie en Argentine


  • Résumé

    Cette thèse recherche les causes des expériences divergentes de développement politique et économique dans les provinces de l´Argentine. Malgré les ressources financières importantes et politiques que les provinces moins peuplées reçoivent, un grand nombre parmi elles deviennent chaque fois moins dynamiques du point de vue économique et plus dépendantes de ressources financières venant du gouvernement national. Au même temps les élites locales ont tendance à rester au pouvoir, à construire clientèles, et à dominer les autres branches du gouvernement, ainsi stagnent -et parfois inversent- du processus de démocratisation commencé dans le pays il y a trois décennies. En particulier se proposent deux variables cruciales qui expliquent la démocratisation sous-nationale: les institutions du système fédéral, en particulier les dispositions fiscales et la distribution géographique du développement dans les provinces. Dans la premier, se utilise l´encadre théorique de la « malédiction » du pays exportateurs de pétrole mais se concentre sur les mécanismes par lesquels opèrent. Dans le deuxième, se preuve que le développement de pôles relativement éloignées et autonomes dans quelques provinces, sont facteurs que résistent aux forces centripètes et centralisatrices qui connaissent les provinces rentières.


  • Résumé

    This dissertation investigates the causes for the divergent experiences of political and economic development of the provinces in Argentina. Despite the important fiscal and political resources less populated provinces receive, a large group of them are increasingly less dynamic economically and more dependent on fiscal resources coming from the national government. At the same time, local elites have tended to remain in power through patronage and have surpassed the autonomy of other powers, thus stagnating – and sometimes even reversing – the democratization process started in the country three decades ago. It proposes two explanatory variables that help to explain the sub-national democratization process in Argentina: the fiscal rentierism and the geographical distribution of resources within provinces. In the first case, it is used the theoretical framework of the “resource curse” that explain the paradoxical situation of oil exporting countries. Specifically it focuses on the mechanism through which this phenomenon operates looking to specific cases in detail. In trying to explain cases that have managed to escape the “curse”, it shows that in cases in which human and economic resources are dispersed, has helped those provinces to resist the centripetal forces of fiscal rentierism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (234 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 214-234

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 13/IEPP/0032
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2013IEPP0032
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.