La sélection participative : un mode alternatif d'innovation environnementale en agriculture : trois essais en économie

par Idyle Abdourahman Djama

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Stéphane Lemarié.

Soutenue le 03-10-2013

à Grenoble , dans le cadre de École doctorale sciences économiques (Grenoble) , en partenariat avec Laboratoire d'économie appliquée de Grenoble (équipe de recherche) .

Le président du jury était Daniel Llerena.

Le jury était composé de Stéphane Lemarié, Franck Aggeri, Laurent Hazard.

Les rapporteurs étaient Stéphan Marette, Melinda Smale.


  • Résumé

    La thèse présentée ici propose une analyse économique d’un mode alternatif d’innovation semencière : la sélection participative. Définis par l’implication des agriculteurs dans le processus de sélection, les projets de sélection participative consistent généralement en une collaboration entre agriculteurs et scientifiques qui deviennent des co-chercheurs. Ces programmes visent à développer des variétés locales et adaptées à une agriculture durable.Dans le secteur des semences, la règlementation joue un rôle central : pour obtenir une autorisation de mise sur le marché, les variétés doivent être conformes à un standard. De plus, les règles de commercialisation orientent la recherche semencière et limitent les échanges de variétés paysannes. Dans un premier essai, les impacts économiques de cette règlementation sont analysés. Les arguments expliquant la rationalité économique de ces instruments règlementaires ainsi que leurs limites et les alternatives envisageables sont étudiés. Le second essai consiste en une étude de cas des motivations des agriculteurs. Cette question multifactorielle, permet d’éclairer l’essentiel des enjeux économiques, environnementaux et sociétaux associés à la sélection participative. Les motivations des agriculteurs sont en effet directement liées à l’histoire de la recherche semencière, aux limites du système agricole moderne, aux impacts environnementaux de ce modèle, à la structure de l’industrie semencière ainsi qu’au cadre règlementaire. Pour finir, un modèle théorique représente les interactions stratégiques entre des semences commerciales et des semences paysannes. Les impacts en termes de prix, profits, couverture du marché, pollution et bien-être social sont analysés.

  • Titre traduit

    Partipatory plant breeding : an environmental alternative mode of innovation in agriculture : three essays in economics


  • Résumé

    This thesis provides an economic analysis of an alternative mode of innovation in the seed sector : Participatory Plant Breeding (PPB). PPB is defined as the involvement of users in the plant breeding process and typically consists in the collaboration of farmers and scientists who become co-researchers. These programs aim at developing local varieties adapted to sustainable agriculture.In the seed sector, regulation plays a key role: a stringent market approval process limits the seeds on the market to pre-defined types of varieties. Marketing rules also influence the orientation of plant breeding and limit the exchanges of farmers’ seeds. In chapter 1, the economic rationale of the seed regulation, its limits and possible alternatives are analyzed. Chapter 2 consists of a case study on the farmers’ motivations for participating in PPB projects. This multifaceted question enables to study the economic, environmental and societal issues at stake. Farmers’ motives are indeed directly related to the history of seed research, the limits of the intensive agricultural model and its environmental impacts, the seed industry’s structure and the regulatory framework. Finally, a theoretical model represents the strategic interactions between commercial and farmers’ seeds. The impacts in terms of price, profit, market coverage, pollutions and social welfare are explored.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.