Essays in the Political Economy of Information and Taxation

par Julia Cagé

Thèse de doctorat en Analyse et politique économiques

Sous la direction de Daniel Cohen.

Soutenue en 2013

à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) .


  • Résumé

    Une augmentation de la concurrence sur le marché de l'information conduira-t-elle, nécessairement à une meilleure qualité de l'information et à une augmentation de la participation politique de la part de citoyens mieux informés? Il existe actuellement un consensus dans la littérature en économie des médias autour de cette vision optimiste. Le but du premier chapitre de cette thèse (Media Competition, Information Provision and Political Participation) est d'interroger son bien-fondé. L'impact de la concurrence dans les médias dépend de ses effets sur les incitations à produire de l'information. J'étudie les conséquences d'une augmentation du nombre de journaux sur la quantité et la qualité des informations qu'ils produisent et, au bout du compte, sur la participation politique. Dans le second chapitre, co-écrit avec Dorothée Rouzet (Improving National Brands: Reputation for Quality and Export Promotion Policies), nous: étudions l'effet de la réputation des entreprises et des pays sur les exportations. L'hypothèse de base est que les consommateurs ne peuvent pas observer parfaitement la qualité d'un bien avant de l'acheter, et se fondent donc sur la réputation du pays producteur, telle qu'elle peut être appréhendée dans la presse. Dans le troisième chapitre (The Long-Term Effects of the Printing Press in sub-Saharan Africa), co-écrit avec avec Valeria Rueda, j'étudie les déterminants historiques de la lecture des journaux en Afrique sub-Saharienne. Finalement, dans le dernier chapitre (The Fiscal Cost of Trade Liberalization, co-écrit avec Lucie Gadenne), j'analyse comment la libéralisation commerciale a affecté les recettes fiscales des pays en développement.


  • Résumé

    Will an increase in competition in the market place for news and ideas lead to a better coverage of general information and an increase in political participation? There seems to [he a consensus that it will be the case in media economics. More media competition is usually seen as welfare improving. The goal of the first chapter of this dissertation (Media Competition and the Provision of Information) is to revisit this common wisdom. I investigate the consequences of an increase in the number of newspapers on the quantity and quality of news provided and, ultimately, changes in political participation. In the second chapter, joint with Dorothée Rouzet (Improving ''National Brands": Reputation for Quality and Export Promotion Policies), we study the effect of firm and country reputation on exports when buyers cannot observe quality prior to purchase. Firm-level demand is determined by expected quality, which depends on both past experience with the good and the country of origin's reputation for quality. In the third chapter (The Long-Term Effects of the Printing Press in sub-Saharan Africa), jointly with Valeria Rueda, I study the historical determinants of newspaper readership in sub-saharan Africa. Finally, in the last chapter (The Fiscal Cost of Trade Liberalization) joint with Lucie Gadenne, I study how trade liberalization affects developing countries tax revenues.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (294 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.209-224

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2013-112

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 13/EHES/0112
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.