Effets de l’exposition aux herbicides chez des mollusques marins exploites, approche in vitro chez l’ormeau, Haliotis tuberculata et approche in vivo chez l’huitre creuse, Crassostrea gigas

par Antoine Mottier

Thèse de doctorat en Physiologie, biologie des organismes, population, interactions

Sous la direction de Katherine Costil.

Soutenue en 2013

à Caen .


  • Résumé

    Ce travail de thèse vise à étudier l’impact de molécules herbicides parmi les plus utilisées en France et dans le monde, sur deux espèces de mollusques exploitées : l’ormeau, Haliotis tuberculata et l’huître creuse, Crassostrea gigas. Les travaux ont porté sur des expositions réalisées en laboratoire et deux approches différentes ont été mises en oeuvre. Une première approche in vitro s’est intéressée chez H. Tuberculata aux effets du glyphosate, d’une formulation commerciale et d’un mélange d’adjuvants sur les hémocytes. Les résultats ont montré une toxicité accrue de la formulation commerciale et des adjuvants qui semblerait liée à des effets au niveau des membranes biologiques. La toxicité plus importante des formulations commerciales due aux adjuvants a également été démontrée lors de la seconde approche in vivo chez C. Gigas. Des bioessais sur les larves véligères D et sur des larves pédivéligères ont permis de mettre en évidence la sensibilité des stades les plus jeunes et l’importance d’étudier non seulement les matières actives mais aussi l’ensemble des composés apparentés. Enfin, des expositions de juvéniles de C. Gigas pendant un temps supérieur ou égal à un mois suggèrent des effets au niveau moléculaire avec l’activation de systèmes de détoxication mais aussi au niveau intégré avec des perturbations de la croissance et du déroulement de la gamétogenèse pour les individus exposés aux plus faibles doses de Roundup et de POEAs. Les herbicides aux doses environnementales ne peuvent pas engendrer de mortalités ostréicoles pour les stades de vie étudiés mais ils peuvent constituer des facteurs de stress dans les périodes précédant les mortalités estivales.

  • Titre traduit

    Effects of herbicide exposures in two commercialy important marine mollusc species. In vitro approach in the common abalone, Haliotis tuberculata and in vivo approach in the cupped oyster, Crassostrea gigas


  • Résumé

    This work aimed to assess the effects of worldwide used herbicides on two economically important mollusc species : the abalone Haliotis tuberculata and the cupped oyster Crassostrea gigas. The researches dealt with in vitro and in vivo laboratory experiments. In vitro experiments on H. Tuberculata haemocytes were performed in order to assess the effects of an active matter (glyphosate), a commercial formulation (Roundup express : REX) and a mixture of adjuvants (POEAs). Results showed a greater toxicity of exposures to REX and POEAs which appeared to act on biological membranes. In vivo experiments on C. Gigas also clearly demonstrated the toxicity of commercial formulations and adjuvants. Bioassays on early life stages (D veliger and pediveliger) allowed us to assess the toxicity of a relatively large number of active matters (glyphosate, mecoprop, mecoprop-p), degradation compounds (AMPA, 2-MCP), commercial formulations (RoundupR ) and adjuvant mixture (POEAs). Results provided interesting information on the relative toxicity of the tested chemicals and showed the sensitivity of the earliest life stage (i. E. D veliger larvae). Long time exposures (up to 56 days) of C. Gigas juveniles revealed an activation of the defense mechanisms at the molecular level but also physiological perturbations with a slowdown in growth and gametogenesis of oysters exposed to the lowest doses of Roundup and POEAs (i. E at the dose of 0. 1 μg L-1 which could be measured in the environment). Environmentally relevant doses of pesticides cannot lead to oyster mortality but could be considered as additional stressors during the periods prior to summer mortalities.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par [CCSD] à Villeurbanne

Effets de l’exposition aux herbicides chez des mollusques marins exploites, approche in vitro chez l’ormeau, Haliotis tuberculata et approche in vivo chez l’huitre creuse, Crassostrea gigas

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XXIV-279 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 341 réf. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2013-36
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2013-36bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.