Domination personnelle et élite politique au Gabon (1968-2009)

par Alain Patrick Patou Ngye

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Daniel Bourmaud et de Slobodan Milacic.

Soutenue le 26-11-2013

à Bordeaux 4 , dans le cadre de École doctorale de droit (Pessac, Gironde) .

Le jury était composé de Daniel Bourmaud, Slobodan Milacic, Hubert Peres, Patrick Quantin.

Les rapporteurs étaient Hubert Peres, Patrick Quantin.


  • Résumé

    La présente thèse éclaire l’intelligibilité du régime politique gabonais sous Omar BONGO (1968-2009). Plus précisément, elle relève que la domination personnelle et l’analyse élitiste sont deux approches complémentaires dans la compréhension du politique au Gabon et partant, en Afrique subsaharienne. Elle montre à cet effet qu’Omar BONGO n’a pas pu compter que sur lui-même pour se maintenir au pouvoir pendant près d’un demi-siècle. Il a dû également s’appuyer sur un groupe d’acteurs, appelé élite politique, dont l’organisation et le fonctionnement étaient néanmoins empreints de son pouvoir personnel. En effet, l’accès à cette élite était régi par le clientélisme et le népotisme, deux rapports d’échange qu’Omar BONGO avait érigés en principe de gestion du personnel supérieur de l’État. Le premier lui permettait de se constituer une clientèle capable d’œuvrer par délégation ou de façon autonome à sa longévité politique. De ce fait, les acteurs qui composaient cette clientèle étaient dotés chacun d’un capital de ressources variées qu’ils activaient et faisaient fructifier de façon à l’aider à conserver son sceptre. La valorisation de ce capital auprès d’Omar BONGO les conduisait d’ailleurs à se livrer une lutte acharnée dans laquelle la fin justifiait les moyens. Quant au népotisme, il amena à Omar BONGO de faire des membres de sa famille officielle et ceux de sa famille officieuse ses proches collaborateurs dans le gouvernement, l’administration présidentielle et le Parti démocratique gabonais (PDG). Politique de l’affection, il lui permettait ainsi d’avoir une emprise plus importante sur l’élite politique et sur l’appareil d’État car, en faisant de son pouvoir une affaire de famille, Omar BONGO savait pouvoir compter sur des acteurs dont la loyauté et la détermination seraient également un atout pour sa longévité politique.

  • Titre traduit

    Personal domination and political elite in gabon (1968-2009)


  • Résumé

    The present thesis lights the intelligibility of gabonese political regime under OMAR BONGO (1968-2009). More precisely, it notices that personal domination and elitist analysis are two supplementary approaches in the understanding of politics in Gabon and in sub-Saharan Africa. It shows with this effect that OMAR BONGO could not count that on itself to stay in power during almost half a century. He must also have leaned on a group of actors, called political elite, of which the organization and functioning being imprinted by its personal power. Indeed, access to this elite was governed by clientelism and nepostism, two reports of exchange which OMAR BONGO had established in principle of management of the upper personnel of the State. The first allowed him to build up clients able of working on the instructions or in an autonomous manner in his political longevity. Because of that, the actors who composed these clients were endowed to each of a capital of various resources which they activated and made bear fruit in order to help him to keep its scepter. The promotion of this capital to OMAR BONGO led them besides to devote themselves a persevered conflict. As for nepotism, it brought to OMAR BONGO to make members of its official family and those of its semiofficial family his close collaborators in the government, the presidential administration and the PDG, the party in power. Policy of affection, it allowed him so to have a more important hold on political elite and on State apparatus. Because, by making of his power a family business, OMAR BONGO knew how he will count on actors among whom fidelity and determination would be also a trump for his political longevity.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.