SyndicalismeS et travailleurs du « bas de l'échelle » : CGT et CGIL à l'épreuve des salariés de la propreté à Marseille (France) et à Bologne (Italie)

par Cristina Nizzoli

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Paul Bouffartigue.


  • Résumé

    Par ce travail de recherche, nous tâchons de mettre à jour les dynamiques qui sous-tendent la relation entre syndicalistes et travailleurs d'un secteur de production de services tel que le nettoyage industriel. Ce secteur, désormais le plus souvent externalisé, emploie une main-d’œuvre majoritairement féminine et souvent d’origine immigrée. Ce n’est pourtant pas entièrement un « désert syndical », ce qui justifie une analyse fine des pratiques syndicales de ce secteur. Par la comparaison internationale, nous avons ciblé les interactions qui se déploient au niveau des structures territoriales de la bourse du travail pour la CGT de Marseille et de la Camera del Lavoro pour à la CGIL de Bologne. En particulier, une approche basée sur l'observation directe et sur le concept de stratégie syndicale nous a permis d'analyser trois pratiques syndicales, le suivi individuel, l'action collective et les assemblées. Des dynamiques de fonctionnement variées, ainsi que les différentes sources de légitimité des organisations syndicales, conduisent à parler de syndicalismeS au pluriel, plutôt que de syndicalisme.

  • Titre traduit

    CGT and CGIL labor-unions confronted to cleaners workers in Marseilles (France) and in Bologna (Italy)


  • Résumé

    The current research project aims to analyze the relation between cleaning workers and labor unions based on the comparative international approach. The cleaning sector mainly employs immigrant female workforce, and many of them work under, subcontracting. Although this sector is characterized by a weak labor-union presence, however labor-unions exist, and they have constant relations with cleaning workers. Therefore, the current research project highlights the importance of taking into account trade union practices, and studies more in details the interaction between union activists and cleaning workers. For the purpose of the analysis, we performed participant observation studies at the local structures of the CGT in (Marseille) and CGIL in (Bologna). The participant observation was focused on the concept of union strategies which helped us to identify three main union practices: (individual monitoring (suivi individuel), strikes, and meetings). The results show that different modes of union practices lead us to define the concept labor-unionismS in the plural form, rather than in the singular form.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par PUF à Paris

C'est du propre ! : syndicalisme et travailleurs du "bas de l'échelle" (Marseille et Bologne)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (405 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 389-402. Glossaire

Où se trouve cette thèse\u00a0?