Vie et mort d'un problème public : Autour du problème de la rue de la République à Marseille

par Jean-Stéphane Borja

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean Samuel Bordreuil.


  • Résumé

    Marseille, été 2004, un conflit éclate entre des locataires et leur nouveau propriétaire, un fonds d’investissement international, venant d’acheter sur la rue de la République plus d’un millier de logements et 50 000 m2 de surface commerciale. Le propriétaire exige que tous ses locataires, modestes, quittent leur appartement alors que le quartier fait l'objet d'une requalification soutenue par la puissance publique dans le cadre de l'Opération d'Intérêt National Euroméditerranée. Une mobilisation prend alors forme et accompagne l'émergence du problème de la rue de la République... La rue de la République constitue alors ce genre d'intervalle où il est possible d'observer un moment de ressaisie collective attenant à la confection d'un problème public. Parler de problème public situe en effet un processus dynamique porté par une enquête, cet "art" de créer et de résoudre des problèmes. A travers une ethnographie fine, cette thèse entend explorer les lignes de fragilité du public, conduisant à réinscrire l'enquête dans une continuité affectant toute appréhension globale, ferme ou définitive du problème et de ses horizons de régulation.

  • Titre traduit

    Life and Death of a public problem : on the problem of the République Street in Marseilles


  • Résumé

    At Marseilles, in Summer 2004, a struggle emerged between the tenants and their new owner, an international investment fund, which bought about a thousand of apartments and 50.000 m2 of commercial area on the République Street. Although the district was subject to a redevelopment project supported by public authorities in the frame of the National Interest Euroméditerranée Project, the owner required that all the tenants, most of them in poverty, leave their apartments. This struggle led to the emergence of what is publicly called the République Street Problem. The République Street is then a place where it is possible to observe a moment of collective effervescence contributing to build a public issue. Talking about public problem is to refer to a dynamic process supported by an inquiry, taken as an "art" in creating and solving problems. Through a fine tune, this thesis aims to consider the fragility of the public, leading to a continuous inquiry that can destabilize the understanding and the definition of the problem and its issues.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 2 vol. (426-78 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 413-426.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.