Formes des matières conceptuelles : contribution à la sociologie de la connaissance

par Yannick Duvauchelle

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Corine Eyraud.

Le jury était composé de Corine Eyraud, Paul Sabourin, Florent Gaudez, Frédéric Lebaron, Nicole Ramognino.


  • Résumé

    La thèse s’inscrit dans le domaine de la sociologie de la connaissance. En cela, elle procède pleinement de ce programme caractéristique qui consiste à croiser des données relevant des connaissances et des données attenantes au social. Cependant, et s’écartant en cela quelque peu des tendances qui paraissent dominer ce courant de recherche, l’idée est de pointer autant que possible l’attention sur le ‘faire’ des connaissances. S’appuyant pour l’essentiel sur des entretiens passés auprès de journalistes et de chercheurs et dont l’objet était d’interroger leurs modalités d’entendement du réel, la thèse tente ainsi de penser ce que l’on pourrait apparenter à des « pratiques conceptuelles ». En étudiant par exemple la façon dont les premiers conçoivent leurs articles et la manière dont les seconds conduisent leurs expériences et en interprètent les résultats, on peut essayer non pas uniquement de faire une revue des objets qui, à un moment donné, caractérisent un champ de savoir, ni seulement décrire la façon dont un contexte sociétal global influence des thèmes de recherche, mais réfléchir sociologiquement les conditions de possibilité premières de nos connaissances : notamment, on interrogera ainsi la disposition indigène à juger qu’une représentation est « vraie », ou la tendance courante à distinguer entre énoncés « factuelles » et énoncés « théoriques ».

  • Titre traduit

    Forms of Conceptual matters


  • Résumé

    The research’s field is the sociology of knowledge. In this way, the idea is to study simultaneously social data and knowledge facts, and to connect them. More precisely, we would like to think knowledge in terms of practices. : when one observe any event and try to understand it, to identify what he’s looking at, and mobilize words to express his comprehension, his vision, isn’t he doing something, at least on a conceptual level? For this purpose, the research is based on scholar and journalist’s interviews : what type of representation implies each kind of writings? Michel Foucault’s theories happens to be our most important reference for this work.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (293 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 289-293

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Laboratoire d’Economie et de Sociologie du Travail. Service de documentation.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 4-3100(2013)9
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.