Le niveau de maîtrise orthographique du français chez les étudiants de première année universitaire : évolution, enjeu, remédiation

par Loïc Drouallière

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jean Ravestein et de Philippe Dumas.

Le président du jury était Daniel Peraya.

Le jury était composé de Jean Ravestein, Philippe Dumas, Daniel Peraya, Pascal Lardellier, Marc Demeuse, Sylvie Leleu-Merviel, Fatima Chnane-Davin.

Les rapporteurs étaient Pascal Lardellier, Marc Demeuse.


  • Résumé

    Au moment où les recherches convergent pour affirmer la baisse du niveau de maîtrise orthographique chez les collégiens, nous souhaitons savoir si le phénomène touche également les bacheliers qui poursuivent leurs études dans le supérieur. Ancrée à la fois en sciences de l'éducation et en sciences de l'information et de la communication, cette recherche-action propose un triptyque scientifique articulé sur une méthodologie plurielle. L'objectif est non seulement de répondre à la question centrale mais aussi d'en mesurer les conséquences sur l'insertion professionnelle et d'esquisser une solution pédagogique. Premièrement, une mesure diachronique présente la forte augmentation du taux d'erreurs orthographiques dans les copies d'examen de première année universitaire. Deuxièmement, une expérimentation in situ atteste de la discrimination à l'embauche dont peuvent être victimes les candidats à l'orthographe lacunaire. Troisièmement, elle propose une remédiation grammaticale à destination d'étudiants de première année basée sur un instrument d'apprentissage et d'évaluation novateur : la dictée normalisée.


  • Résumé

    At a time when various studies have confirmed that the spelling ability of secondary school students has fallen, our aim has been to discover whether this phenomenon also affects university students who pursue their studies to a higher level. With its fundamental notions set in both educational, as well as information and communication science, this research-action proposes a three-pronged scientific approach based on plural methodologies. The aim is not only to answer the central question, but also to measure its consequences in terms of employability, and to define the outlines of an educational response. Firstly, diachronic measurements reveal a strong increase in the spelling error rate in marked examination papers during the first year at university. Secondly, in situ experimentation confirms that candidates with faulty spelling can be the victims of discrimination in employment. Thirdly, grammatical remediation is proposed for first-year university students, based on an innovative learning and evaluation instrument: the normalised dictation.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (431 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 391-421

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.