Jean Renoir épistolier. Fragments autobiographiques d'un honnête homme

par Philippe de Vita

Thèse de doctorat en Langues littératures francaises

Sous la direction de Geneviève Haroche-Bouzinac.

Soutenue le 14-03-2012

à Orléans , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Orléans) , en partenariat avec Centre de recherche sur les littératures et les civilisations (équipe de recherche) .

Le président du jury était Jean-Loup Bourget.

Le jury était composé de Geneviève Haroche-Bouzinac, Jean-Loup Bourget, Olivier Curchod, Marc Décimo.

Les rapporteurs étaient Olivier Curchod.


  • Résumé

    En plus de ses activités cinématographiques, Jean Renoir fut un authentique polygraphe, ayant écrit plusieursromans et pièces de théâtre, de nombreux articles et des textes autobiographiques. A cet ensemble vients’ajouter sa correspondance, qui se développe lors de l’exil de Renoir aux Etats-Unis, durant la deuxième guerremondiale. Cette correspondance est volontiers utilisée comme une source documentaire qui permet d’éclairer labiographie et la carrière du cinéaste, mais elle a été peu considérée pour elle-même. Il est nécessaired’envisager la lettre, non seulement comme document, mais comme discours et comme texte. Si la lettre deRenoir délivre des informations qui renseignent la création de certains films, la rhétorique qui est à l’oeuvrepeut nuancer l’histoire de la genèse cinématographique.L’enjeu de cette correspondance se révèle moins génétique qu’autobiographique. Renoir utilise la lettre pourrendre compte des bouleversements identitaires nés de la situation d’exil et afin de manifester son identitéartistique. Il brise ainsi lui-même la légende de l’Auteur forgée dans les années cinquante et à laquelle il avaitlui-même publiquement contribué. Sur la scène épistolaire, Renoir se voit en honnête homme au sens oùl’époque classique l’entendait : il utilise la lettre comme un moyen de faire preuve de sociabilité par la maîtrised’un art de plaire. Le souci de l’agrément le pousse à expérimenter des postures permettant d’obtenirl’assentiment du correspondant. Avant d’utiliser la lettre comme réservoir biographique, le lecteur devraremettre en perspective cette rhétorique de l’honnête homme selon Renoir.

  • Titre traduit

    Jean Renoir, letter writer. Autobiographical fragments of an honest man


  • Résumé

    In addition to his cinematographic activities, Jean Renoir was a very prolific and versatile writer, havingauthored several novels and plays, as well as many articles and autobiographical texts. To this collection ofwritings one can add his correspondence, which developed during Renoir's exile in the United States duringWorld War II. This correspondence is readily used as a documentary resource that helps to shed light on the lifeand career of the filmmaker, but seldom has it been considered in its own right. It is essential to consider a letternot only as a document but as a discourse, a text. If on the one hand Renoir's letters reveal information aboutthe making of certain films, the rhetoric at work could help reinterpret the history of cinematographic genesis.What is at stake in this correspondence turns out to be less genetic than autobiographical. Renoir uses letters torelate the identity upheaval born out of a situation of exile and to demonstrate his artistic identity. In doing sohe shatters the myth of the Author, created in the fifties and to which he had himself publicly contributed. Onan epistolary level, Renoir sees himself as an honest man, in the way it was understood in the classical period.He uses letters as a way to prove his sociability through the mastery of the art of pleasing. His desire to pleaseincites him to experiment with stances likely to generate his correspondent's assent. Before using letters as abiographical resource, the reader must put back into perspective this rhetoric of the honest man according toRenoir.



Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par l'Harmattan à Paris

Jean Renoir épistolier : fragments autobiographiques d'un honnête homme

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans (Bibliothèque électronique). Service commun de la documentation.Division des affaires générales.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.