Discours et récits de nobles voyageurs à la fin du Moyen Age : Ogier d'Anglure, Nompar de Caumont, Guilbert de Lannoy et Bertrandon de la Broquière

par Jaroslav Svátek (Svatek)

Thèse de doctorat en Histoire/civilisations : mondes anciens

Sous la direction de Bertrand Schnerb et de Martin Nejedlý.

Le président du jury était Jean Devaux.

Le jury était composé de Bertrand Schnerb, Martin Nejedlý, Jean Devaux, Alain Marchandise, Werner Paravicini, Milena Honzíková.

Les rapporteurs étaient Alain Marchandise, Werner Paravicini.


  • Résumé

    A la fin du 14e et au début du 15e siècle, les nobles voyageurs commencent à noter leur expérience du voyage. Qu'il s'agisse des pèlerinages, campagnes militaires ou missions diplomatiques, les aristocrates présentent un nouvel élément dans la production des récits de voyage à la fin du Moyen Age. Notre analyse porte sur le corpus primaire des ouvrages des quatre voyageurs écrits en moyen français. Leurs textes se rapprochent non seulement par l'échelle temporelle de leur genèse, mais aussi par un certain nombre de traits caractéristiques communs qui font le coeur de notre comparaison. Il s'agit notamment du phénomène du pèlerinage religieux dont l'expression littéraire reste dépendante d'un discours préétabli, surtout dans le cas de la Terre sainte. A cette époque-là, le récit de voyage sert aussi bien à la représentation de son auteur vis-à-vis de ses récepteurs potentiels ainsi que comme moyen qui le présente en tant qu'exemple à suivre pour ses descendants. Certains textes ont été censés d'informer leur commanditaire sur la situation dans les pays étrangers, ce qui se traduit par la présence des traités de croisade en terre sainte faisant partie des deux récits en question. Enfin ,les ouvrages des nobles voyageurs reflètent bien le regard que l'homme occidental à la fin du Moyen Age portait sur "l'autre", représenté par les cultures et religions différentes en Orient, mais aussi en Europe de l'Est. L'analyse des quatre récits, complétée par de nombreuses références à d'autres textes de ce genre, montre comment le voyage est devenu une partie importante de la culture nobiliaire à la fin du Moyen Age.

  • Titre traduit

    Discourse and account of the noble traveller in the late Middle Ages : Ogier d'Anglure , Nompar de Caumont, Guillebert de lannoy, Bertrandon de la Broquière


  • Résumé

    The end of the 14th and the beginning of the 15th century, the noble travelers begin to note their experience of the voyage. Being on pilgrimage, military campaign or the diplomatic mission, the members of aristocracy represent a new element in the later Middle Ages travelogue's production. Our analysis deals with the corpus of writings created by four travelers in Middle-French language. These texts have in common not only the same period of constitution but also some common characteristics, representing the core of our comparison. At first, it considers the phenomenon of the religious pilgrimage whose literary expression still depends on the established discourse, mainly in the Holy Land accounts. At that time, the travelogue serve likewise for the representation purposes of its author in his relation to his reception, presenting him like an example to his posterity. Some texts were assigned to inform the person who commanded them about the situation in the foreign countries ; this is apparent in the presence of treaties of the crusade in the Holy Land taking part of two writings of our corpus. Finally, the travelogues of the noblemen reflect how the Western traveler in the later Middle Ages regarded the reality of "the Other", represented by the different cultures and religions in the Near East, but also in the Eastern Europe. The analysis of the four writings, completed by the quantity of references to the other texts of the same type, reveals how the voyage became an important part of the noble culture in the end of the Middle Ages


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (477-5 p. de pl.)
  • Annexes : Bibliogr. et sources p. 445-474. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1048
  • Bibliothèque : Université de Lille. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.