Trade and environment : policy responses

par Lisa Anouliès

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Philippe Martin.

Soutenue en 2012

à Paris, Institut d'études politiques .

  • Titre traduit

    Commerce, environnement et politiques publiques


  • Résumé

    Cette thèse postule que les interactions stratégiques entre gouvernements sont un élément clé pour évaluer les effets du commerce sur l'environnement. Elle adopte une approche positive visant à découvrir de nouveaux mécanismes théoriques afin de contribuer à la littérature sur le commerce et l'environnement sur les questions suivantes : la politique de l'environnement peut-elle être utilisée comme substitut à des barrières commerciales, et quelles en sont les conséquences environnementales ? Quels sont les effets de la politique environnementale sur l'efficacité productive d'une économie ? Une taxe d'ajustement à la frontière peut-elle soutenir un objectif environnemental ? Les trois chapitres proposent de nouveaux éléments de réponse sur ces questions fondamentales en s'appuyant sur des modèles théoriques mettant en jeu des échanges intra-branche. Le premier chapitre montre que l'intégration commerciale influence les incitations des gouvernements à réglementer les industries polluantes, et que ces incitations varient avec l'échelle géographique de la pollution. Le deuxième chapitre conclut que le coût de conformité avec un objectif environnemental diffère selon les éléments de conception d'un programme de plafonnement et d'échange d'émissions lorsque les entreprises sont hétérogènes et en concurrence monopolistique. Le troisième chapitre prédit qu'une taxe d'ajustement à la frontière promeut la conformité des pays avec l'accord environnemental coopératif, et que cette dimension stratégique est cruciale pour résoudre les distorsions de compétitivité et les fuites de carbone.


  • Résumé

    This dissertation postulates that strategic interactions between governments are a key element to assess the effects of trade on the environment. It adopts a positive approach which is aimed at uncovering new theoretical mechanisms to contribute to the trade and environment literature on the following questions: is the environmental policy used as a substitute for trade barriers, and what are the environmental consequences of such an attitude? What are the effects of the environmental policy on the productive efficiency of an economy? Can a border tax adjustment support an environmental objective? To propose new elements of answer on these fundamental questions, the three independent chapters of this dissertation rely on theoretical models featuring intra-industry trade. The first chapter shows that trade integration influences the incentives of governments to regulate polluting industries, and that these incentives vary according to the geographical scale of pollution. The second chapter concludes that the cost of complying with an environmental objective differs according to the design elements of the cap-and-trade program when firms are heterogeneous and in monopolistic competition. The third chapter predicts that a border tax adjustment induces compliance of countries with the cooperative environmental agreement, a strategic dimension that is crucial for solving competitive distortions and carbon leakage issues.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XV-134 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 127-134

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 2022
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.