Technology and infrastructure co-creation from the bottom-up : Institutional, sociomaterial, improvisational and symbolic accounts from the field : The case of grassroots internet infrastructure development in Belarus

par Aljona Putilina Zorina (Putilina)

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de D. E. Avison.

  • Titre traduit

    Technologie et infrastructure co-création ascendante


  • Résumé

    Cette thèse est une investigation multi-perspective du phénomène des innovations crées par les utilisateurs finaux. Elle est focalisée sur les procès des innovations et de co-création des technologies venu du niveau des utilisateurs finaux, c’est-à-dire sur les procès qui sont appelé dans des publications anglophones ‘grassroots technologies’. Nous considérons comment ces développements se plongent dans le contexte des complications d’environnent et de ses interactions avec des acteurs déjà en jeu, i.e. institutes et des infrastructures déjà existants. Notre recherche est fondée sur le développement d’une infrastructure d’Internet, évoluant pendant 16 ans, dont est élaboré par des particuliers comme alternative à l’inaction du gouvernement et des fournisseurs d’Internet. Le phénomène a réuni millions des utilisateurs, création des innovations et des biens publics par des particuliers, ainsi que coopération fécond avec des organismes privés. La thèse comprend trois articles de recherche, chacun prenant une perspective différente du phénomène. Du point de vu de la méthodologie, ce travail est appuie sur l’approche avec les études qualitatives des cas et les raisonnements abductifs et inductifs. La thèse fournit contributions théoriques et pratiques pour compréhensions des conditions préalables, procès et conséquences des innovations par des utilisateurs finaux, la coévolution du sens et de la structure de la technologie, lien entre le niveau des innovations par des utilisateurs finaux et l’industrie, ainsi que le changement en routines et technologies quand ces dernières sont plongés dans l’ambiance de la dynamique institutionnelle et des complexités.


  • Résumé

    This dissertation is a multi-perspective inquiry into the phenomenon of grassroots end-user innovation. It focuses on the processes of end-user innovation and technology co-creation and investigates how these developments are embedded in the context of environmental complexities and the interplay of existing actors, institutions and infrastructures. The research setting is based on the 16-year Internet infrastructure development by residential citizens as an alternative to the government and private providers’ inaction. The phenomenon included millions of users, innovations and public value creation from the grassroots, and successful cooperation with private organizations. The dissertation mainly comprises three research papers each taking a separate perspective on the phenomenon. Methodologically, the dissertation builds on the qualitative case-study approach and abductive and inductive reasonings. The dissertation provides theoretical and practical contributions to the understanding prerequisites, process and consequences of end-user innovation, co-evolution of the technology meaning and structure, grassroots links with industry, as well as organizational change in routines and technologies as embedded in larger institutional dynamics and complexities.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales. Learning Center.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.