Fortifications seigneuriales et résidences aristocratiques gasconnes dans l'ancien comté d'Astarac entre le Xème et le XVIème siècle

par Nicolas Guinaudeau

Thèse de doctorat en Histoire médiévale

Sous la direction de Philippe Araguas.


  • Résumé

    L’étude des résidences aristocratiques dans l’ancien comté d’Astarac résulte de travaux réalisés entre 2003 et 2011. Elle s’inscrit dans l’enquête sur les forteresses médiévales de Midi-Pyrénées qui a débuté en 1994 et qui vise à procéder à l’évaluation du patrimoine régional. L’objectif principal a été d’inventorier les différentes formes de fortification liées à la résidence seigneuriale. Le corpus final, composé d’ouvrages de terre fortifiés (mottes, plates-formes et enclos fossoyés), de tours, salles et tours-salles, constitue la base de notre réflexion. Il ressort de cette enquête que le Gers méridional a connu l’implantation d’un grand nombre de fortifications seigneuriales et de résidences aristocratiques médiévales entre le Xe siècle et le XVIe siècle. Près de 320 sites, dispersés sur 10 cantons ont ainsi été répertoriés. Cette étude a été enrichie par le dépouillement des sources écrites disponibles. Un travail historique sur le comté d’Astarac et les seigneurs de cette zone, constituant l’aristocratie locale généralement peu évoquée dans les études analogues, a également été entrepris afin de mieux cerner le statut des propriétaires des habitats fortifiés repérés. Les informations recueillies sur le terrain et dans les sources consultées ont ainsi permis de réaliser un travail de réflexion sur le peuplement et l’organisation du territoire comtal astaracais.

  • Titre traduit

    Fortified sites seigniorial and aristocratic residences in the ancient country of Astarac between the Xth century and the XVIth century.


  • Résumé

    This study of the aristocratic residences of the ancient county of Astarac results from works done between 2003 and 2011. It is part of general survey of the medieval fortresses of Midi-Pyrénées which started in 1994 and aims at evaluating the patrimony of this region. The main purpose was an inventory of fortresses such as mottes, castral platforms, moated sites and ringworks and so aristocratic residences as towers, salas and towers-salas. It shows that the southern part of the Gers department witness the implantation of a number of fortified sites seigniorial and aristocratic residences between the X century and the XVI century. A list of more 320 sites, scattered over 10 cantons was thus drawn up. This work has been completed according to examinations of written documents. An historic work of the ancient county of Astarac and the seigniorial power has been realized to identify proprietary’s statute. Informations from field researches and archival sources made possible an assessment of the populating and the county’s organization.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par [L'auteur]

Fortifications seigneuriales et résidences aristocratiques gasconnes dans l'ancien comté d'Astarac entre le Xème et le XVIème siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par [L'auteur]

Informations

  • Sous le titre : Fortifications seigneuriales et résidences aristocratiques gasconnes dans l'ancien comté d'Astarac entre le Xème et le XVIème siècle
  • Détails : 2 vol. (467, 130 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 38-73 (vol. 1)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.