Refonder la culture commune, un défi pour l'École républicaine : regards croisés entre les "politiques scolaires de la diversité culturelle" et les expériences de la citoyenneté à la fin de la scolarité obligatoire

par Francine Géorgie Nyambek Kanga - Mebenga Nnana

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Claude Carpentier.

Soutenue en 2012

à Amiens .


  • Résumé

    Cette thèse analyse la refondation de la culture commune à l'aune du défi de l'ethnicité et de l'enjeu de l'éducation à une citoyenneté ouverte à l'altérité, dans un contexte sociohistorique complexe par des phénomènes migratoires, les expériences exclavagistes et colonisatrices. Un dialogue entre une approche sociohistorique des "politiques scolaires de la diversité culturelle", depuis les lois scolaires Ferry (1881-1882) et une étude des expériences de la citoyenneté dans quatre établissements scolaires "sensibles" d'Amiens, auprès de 105 élèves permet de mettre en évidence la pluralité des facteurs concourant au déficit du principe politique de la citoyenneté, reflété par les processus d'ethnicisation qui y ont cours. Il permet également d'identifier les tensions, les résistances et le téléscopage d'enjeux contradictoires qui traversent les "politiques scolaires de la diversité culturelle", contribuant ainsi à brouiller les repères de la conception de l'appartenance commune.

  • Titre traduit

    Rethinking the common culture, a challenge for the school system of the French republic. A crossed portrait of "school policies of cultural diversity" and the experiences of citizenship at the end of compulsory schooling


  • Résumé

    This thesis analyzes the overhaul of the common culture in light of challenges of ethnicity and teaching a group of people with diverse cultural background, in a complex socio-historical context due to the migration challenge, slavery and colonial past. A dialogue between a socio-historical approach of "school policies of cultural diversity" since the school laws introduce by Jules Ferry (1881-1882) and a qualitative survey of the experiences of citizenship conducted in a 4 secondary schools located in "Education Priority Areas" in the city of Amiens, with a sample of 105 students allows to highlighting the multiplicity of factors contributing to the deficit of political principe of citizenship, that the reflection of the progress of ethnicization in those "Educational Priority Areas". It also helps to identify voltages, resistances and telescoping conflicting issues through the "school policies for cultural diversity", thus contributing to blur pins conception of belonging.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (794 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 683-717. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : N 2806
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.