Pratiques thermales : parcours thérapeutiques et plénitude physique

par Federica Tamarozzi-Bert

Thèse de doctorat en Pathologie humaine

Sous la direction de Gilles Boëtsch.

Le président du jury était Gabriella D'Agostino.

Le jury était composé de Gilles Boëtsch, Gabriella D'Agostino, Jean-Pierre Albert, Antonio Guerci, Georges Leonetti, Françoise Loux.

Les rapporteurs étaient Jean-Pierre Albert, Antonio Guerci.


  • Résumé

    Partagé entre d'anciennes traditions et une pratique médicale moderne, le thermalisme contemporain s'est construit comme une culture particulière de la santé qui confronte, sans pour autant les opposer, ces deux champs de savoir. Un regard ethnographique, fondé sur plusieurs terrains effectués en France (Aix-les-Bains) et en Italie (Salsomaggiore), permet de préciser plusieurs particularités de la pratique thermale européenne. En premier, l'expérience du corps et de la maladie relève autant de l'expérience individuelle que de l'expérience sociale. Dans la pluralité et la diversité des recours médicaux disponibles, le thermalisme a aussi cette particularité de mettre en avant la volonté du curiste qui est devenu un acteur de la « mécanique » physique et psychique du traitement. Non seulement il interagit activement avec ses thérapeutes mais il contribue à la construction et à la diffusion de la mythologie et de l'imaginaire thermal. Un imaginaire qui est d'ailleurs véhiculé par la ville thermale. Cette-dernière n'est pas qu'un lieu de cure mais plutôt un théâtre ou se met en scène et se légitime une certaine vision de la santé. Enfin, un dernier élément participe à l'épanouissement de la pratique thermale, le soin lui-même qui se compose de l'efficacité de l'eau et de la qualité des prestations des soignants. Ces derniers ont développé, au fil de leurs pratiques un rapport particulier au corps fait de proximité et de distance. Ils jouent ainsi le rôle du « passeur » et mettent en contact le curiste et la source.


  • Résumé

    Shared between ancient traditions and modern health practice, contemporary hydrotherapy has become a peculiar health culture encompassing, without mutually excluding, both of these knowledges. This ethnographic work based on field studies in France (Aix-les-Bains) and in Italy (Salsomaggiore) shed light on several aspects of the use of hydrotherapy in Europe. First, the perception of one's own body and of the disease rises from both personal and social experiences. Among all available health practices, hydrotherapy is peculiar in giving a central role to its user, at the same time subject and object of both the physical and psychological aspects of the treatment. Not only he actively interacts with his therapists, but he plays a pivotal role in building and spreading the mythology and the imagination of thermal baths, which are in turn conveyed by the spa town. This becomes not just the geographical place where the therapy is held, but also and most importantly a stage to represent and legitimate a certain view of health. A final important aspect contributing to the flourishing of hydrotherapy is the treatment itself, the effectiveness of the therapeutic water, the quality of the services provided by the therapists who developed a particular relationship with illness. At the crossroads of different types of medicines, ‘ medecines savantes', popular and alternative medicine, modern hydrotherapy revealed itself as a dynamic reality whose plurality allows the use of syncretism to explain the combining of different (often contradictory) beliefs and practices.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 2 vol.(320 f.-116 f.)
  • Annexes : Bibliogr.[2-27 f.]-109 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Nord). UMR 7268 ADES. Laboratoire d'anthropologie bio-culturelle.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle médecine et odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : AIX MARSEILLE_2012_no_5021
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.