Recherche sur les fondements du bicamérisme : bicamérisme et séparation des pouvoirs en France et en Tunisie

par Hassen Moanes

Thèse de doctorat en Droit public fondamental

Sous la direction de Jean-Marie Crouzatier.

Soutenue en 2011

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    Selon certains avis, le bicamérisme s'inscrit dans la lignée du principe de la séparation des pouvoirs. Il en serait ainsi l'annexe ou le corollaire. Cette idée part d'une acception classique de la séparation des pouvoirs : dans chaque État, il existe trois pouvoirs qu'il s'agisse de séparer : l'exécutif, le législatif et le judiciaire. Outre cette séparation "des" pouvoirs, il y aurait également une séparation "dans" les pouvoirs, d'où le recours au système bicaméral. Cependant, cette présentation ne semble pas résister à l'analyse. Plusieurs arguments montrent que le supposé lien entre le fameux principe et le bicamérisme est inexistant. Tout d'abord, l'apparition du bicamérisme s'explique surtout par des raisons pragmatiques. Ensuite, les justifications théoriques apportées ultérieurement au bicamérisme s'écartent sensiblement de la notion de la séparation des pouvoirs. Enfin, malgré les ressemblances frappantes dans l'évolution des deux concepts (succession de phases de succès, de crise, puis de regain), leurs chemins ne se sont jamais croisés. Pourtant, selon une "nouvelle" acception de la séparation des pouvoirs, qui préconise la séparation entre un pouvoir d'action ou d'impulsion et un pouvoir de contrôle ou d'opposition, il semble possible de repenser l'éventuel rapport entre cette acception et le bicamérisme. Ce dernier serait ainsi un appui de la nouvelle séparation des pouvoirs puisqu'il pourrait être, à la fois, un facteur de modération du pouvoir d'action et un facteur d'amélioration du pouvoir de contrôle. Or, en pratique, le bicamérisme peine à assurer convenablement cette double mission, comme le montrent les exemples français et tunisien.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (413 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 380-407

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : KJV164/R5/2011-45

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 11/TOU1/0071
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Bibliothèque de recherche juridique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MICROF/MOA
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : GM1001-2011-33
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.