La lettre et la relation épistolaire dans le film de fiction depuis 1940

par Tanguy Bizien

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de François Jost.

Soutenue le 06-12-2011

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts et médias (Paris) , en partenariat avec Communication, information, médias (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Myriam Tsikounas.

Le jury était composé de François Jost, Myriam Tsikounas, Jean-Pierre Esquenazi, Laurent Jullier.


  • Résumé

    Ce travail constitue une approche pluri- et interdisciplinaire des phénomènes épistolaires dans le cinéma de fiction de 1940 à nos jours. Depuis ses débuts, le cinéma a intégré la lettre et représenté la relation épistolaire. Après l’avènement du parlant, la lettre est véritablement devenue un objet audiovisuel prisé des cinéastes. Ces derniers ont continué de la mettre en scène en inventant, chaque fois, de nouvelles modalités expressives. D’un côté, le cinéma donne à voir et à entendre les caractéristiques de l’épistolaire ; de l’autre, la lettre détermine une certaine esthétique tout en influant sur l’énonciation et le sens du film. En tant que support médiatique, elle génère des processus d’écriture, de lecture et d’acheminement spécifiques. Par ailleurs, elle déploie un réseau d’adresses visibles et audibles qui engage une relation particulière avec le spectateur. Ces différents phénomènes contaminent le film à un niveau symbolique, la matérialité et l’adresse ne se réduisant pas à leur acception première. La lettre engage donc à réfléchir aux enchevêtrements complexes liés à sa représentation, à son énonciation et à sa signification dans le film de fiction.

  • Titre traduit

    The letter motif and epistolary process in movies since 1940


  • Résumé

    This work is a pluri- and interdisciplinary approach to epistolary phenomena in movies from 1940 to today. Since its earliest days, cinema has integrated the letter motif and depicted the epistolary process. As talking movies emerged, letters became genuine audiovisual objects cherished by film-makers.They have continued to use this motif by inventing ever new expressive terms. On the one hand, cinema allows us to see and hear the characteristics of epistolarity; on the other hand, the letter motif establishes particular aesthetics while influencing the discourse and meaning of the movie. As a medium, the letter motif generates specific writing, reading and delivering processes. It also develops a network of visible and audible addresses, which fuels a particular relationship with the spectator. These phenomena contaminate the movie on a symbolic level as the materiality and address of the letter stand for more than their primary signification. The letter motif thus leads us to think about complex interconnections involving its representation, discourse and meaning in movies.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.