L'équivoque de la détermination : penser la subjectivité entre Anciens et Modernes

par Fritz Calixte

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-François Kervégan.

Soutenue en 2011

à Paris 1 .


  • Résumé

    Dans le langage ordinaire, la détermination est souvent comprise comme synonyme de décision et tend à renvoyer à la volonté du sujet excluant toutes autres formes d'adhésion à une loi qui ne provient pas de l'individu qui se l'applique. Elle évoque, c'est là un tour de force, une réalité qui tiendrait son fait dans la modernité. Ainsi, sous l'aspect d'une univocité sémantique qui limite le sens d'un concept se cache une équivocité. La détermination désigne plus largement un processus de choix de règles. C'est par un abus de langage qu'on l'assimile à une seule forme de choix de norme, à l'autonomie comme si le concept et l'une de ses espèces étaient équivalents. Il n'empêche, la détermination inclut d'autres formes de choix de règles qui partagent entre elles des qualités catégorielles communes tout en s'opposant dans leur réalisation pratique. L'autonomie est une forme de détermination qui n'achève pas le processus d'établissement de loi, comme par exemple l'hétéronomie. Savoir si la loi hétéronome est conforme ou non à la volonté est un autre problème qui n'en fait pas moins une forme de détermination. Il en demeure néanmoins que l'hétéronomie se rapproche et se sépare de l'autonomie en ce sens qu'elle s'applique à des « individus collectifs », là où celle-là se veut la détermination de la volonté singulière de l'individu. Elles sont en ce sens des formes «équi-voques » d'un même concept de la détermination, Ainsi, la détermination se tient à la fois dans l'hétéronomie et dans l'autonomie.

  • Titre traduit

    The equivocal of determination : thinking sujectivity between Ancient and Modern


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (336 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.353-370. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 11 : 131

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12835
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.