La démocratie et le vivant : problématique de l'universalité du phénomène démocratique dans l'espace géographique et dans la spère politico-économique au regard de ses convergences fonctionnelles avec le vivant

par Jean-Pierre Gres

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean Robelin.


  • Résumé

    La démocratie contemporaine, aux yeux des peuples et des cultures d’aujourd’hui, y compris les nôtres, dits « Occidentaux », souffre d’une crise de crédibilité. Pour qui croit encore aux principes et idéaux de la démocratie, la compréhension de cette crise est une urgence intellectuelle et pratique de notre temps. Le travail présenté ici est un effort soutenu dans ce sens. Or comprendre cette crise, c’est d’abord comprendre les fondements de ces principes et valeurs, qui font de la « thèse démocratique » une thèse défendable, sur le registre de la raison critique, mais aussi, et surtout, de l’expérience. Notre recherche s’est ainsi poursuivie sur deux registres. L’un, celui du raisonnement et de l’argumentation, cherchant les fondements de l’ordre démocratique dans l’ordre de la vie en ce qu’il peut avoir d’universel : ordre à causalité rétroactive à tous les niveaux son organisation hiérarchique, l’ordre vivant représente bien lui-même, en quelque sorte, le projet démocratique : le tout de l’organisme prime sur les organes de comman-de, ceux-ci étant perpétuellement régulés, ajustés par les réponses des organes-cibles. Ainsi rien n’est jamais effectué sans que l’organisme entier en soit l’acteur final, qui maintient ainsi l’équilibre général du système. L’autre registre est celui du questionne-ment sur la souffrance humaine dans la vie quotidienne en entreprise, lieu vivant de l’expression des hiérarchies : constatant que l’ordre social dans l’entreprise est exacte-ment l’inverse de l’ordre politique démocratique existant dans les pays qui s’en récla-ment, notre thèse est que c’est cette opposition logique qui constitue la source de la crise de crédibilité que nous constatons, qui n’est au final que l’expression de l’incohérence globale de l’ordre social général, tiraillé entre l’ordre politique démocratique du « citoyen-juge » et l’ordre économique capitaliste qui est celui du « citoyen-soumis », soumis à un ordre économique qui lui échappe, d’autant que cet ordre est de plus en plus mondialisé.

  • Titre traduit

    Démocracy and the living : problem of universality of democratic phenomenon in the geographic space and in the politico-economic convergence in terms of its functional with the living


  • Résumé

    Contemporary democracy, in the eyes of peoples and cultures of today, including our own, called "Westerners", suffers from a credibility crisis. Who still believes in the principles and ideals of democracy, understanding of this crisis is an urgent intellectual and practical of our time. The work presented here is an effort in this direction. Now understand this crisis is to understand the foundations of these principles and values that make the "democratic thesis" an arguable case, the register of critical reason, but also and above all, experience. Our research has thus continued on two registers. One, that of reasoning and argumentation, seeking the foundations of democratic order in the order of life in that it can have universal causal order retroactive to all its hierarchical levels, about living well is itself in some way, the democratic project : the whole body takes precedence over the controls, the latter being constantly regulated, adjusted by the responses of target organs. So nothing is ever done without the whole body is the ultimate player, thus maintaining the overall balance of the system. The other record is the questioning of human suffering in everyday life in business, living place of the term hierarchies : noting that the social order in the company is exactly the reverse of the existing democratic political in countries that adhere to them, our thesis is that it is logical that this opposition is the source of the credibility crisis that we find, which is ultimately the expression of the overall inconsistency of the general social order, torn between the democratic political order of the "citizen judge" and the capitalist economic order which is the "citizen-subject", subject to an economic order that escapes him, especially since this order is increasingly globalized.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par l'Harmattan à Paris

La démocratie et le vivant : un système à l'épreuve des hommes


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (352 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 318-343. Index. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2011 NICE 2031
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2011 NICE 2031 Bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : La démocratie et le vivant : un système à l'épreuve des hommes
  • Dans la collection : Ouverture philosophique
  • Détails : 1 vol. (273 p.)
  • ISBN : 978-2-296-99795-0
  • Annexes : Bibliogr. p. 231-271. Notes bibliogr. en bas de pages
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.