Etude de l'effet d'un mélange d'oligosaccharides prébiotiques sur le système immunitaire, la barrière intestinale et la prévention d'une allergie, au moyen d'un modèle souris d'allergie au blé

par Pascal Gourbeyre

Thèse de doctorat en Biologie, Immunologie et physiologie

Sous la direction de Sandra Denery-Papini et de Marie Bodinier.


  • Résumé

    Les allergies alimentaires sont un problème de santé publique car ces pathologies s’accroissent et demeurent incurables. Une stratégie émergente pour agir de manière préventive sur la survenue des allergies est l’utilisation de prébiotiques. Cependant, leurs effets sur le microbiote, la barrière intestinale et le système immunitaire demeurent peu documentés. Mon objectif de thèse était de voir si des prébiotiques pouvaient modifier le microbiote intestinal, agir sur la barrière intestinale, orienter le système immunitaire du nouveau-né, et exercer un effet préventif sur la survenue d’une allergie, dans un modèle de souris. Pour ce faire, j’ai déterminé dans un premier temps quelle période d’administration (périnatale ou postnatale) était la plus propice. J’ai établi un modèle de souris sensibilisé par voie intra-péritonéale avec des allergènes de blé. Les résultats obtenus lors de ce travail de thèse prouvent, pour la première fois, qu’une exposition périnatale (mères gestantes, allaitantes et souriceaux) à des prébiotiques exerce un effet santé notable sur l’organisme : barrière intestinale renforcée et terrain immunitaire inducteur de la tolérance orale. Cette stratégie s’est aussi avérée prometteuse pour prévenir d’une allergie dans la mesure où les voies immunitaires de la tolérance orale étaient préservées à l’issue d’une sensibilisation drastique avec des allergènes de blé. L’étude des mécanismes d’action des prébiotiques doit maintenant être approfondie et les tests pourraient être étendus à des cohortes de mères et d’enfants à terrain allergique.

  • Titre traduit

    Analysis of prebiotic oligosaccharide mixture effect on immune system, on gut barrier and on allergy prevention, using a mouse model of wheat allergy


  • Résumé

    Food allergies constitute a public health problem because these pathologies are increasing and there is no treatment that can cure them. Prebiotics are an emerging strategy to act on allergy prevention. However, their effect on microbiota, on gut barrier function and on immune system orientation remains misunderstood. The aim of this work was to identify prebiotics specific action on microbiota implantation, on intestinal barrier strengthening, on immune system orientation, and on allergy prevention, in a mouse model. Firstly, the most effective prebiotic administration period (perinatal or postnatal) has been defined. Secondly, a mouse model of allergy to wheat has been developed by intra-peritoneal sensitization. Results obtained prove for the first time that a perinatal exposition (gestating and lactating dams and pups) to prebiotics induces a highly relevant health effect on the organism: gut barrier strengthening and immune status directed toward oral tolerance). This strategy seems to be very interesting to prevent allergic diseases because it maintained immune responses involved in oral tolerance at the end of a drastic sensitization to wheat allergens. Mechanisms have now to be deeper understood and tests may be carried out on human cohorts of mothers and children at risk of allergy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 106-123.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 9769
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.