Travail global et production d’un individu servile : activités économiques et migrations de travailleurs non arabes au Liban

par Julien Bret

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Laurence Roulleau-Berger.

Soutenue le 28-06-2011

à Lyon 2 , dans le cadre de Université Lyon II. U.E.R. de psychologie et des sciences sociales , en partenariat avec Mondes et dynamiques des sociétés (Lyon ; Saint-Étienne) (équipe de recherche) .

Le président du jury était François Dubet.

Le jury était composé de Michel Lallemant, Élisabeth Longuenesse, Blandine Destremau, Lionel Obadia.


  • Résumé

    La thèse présentée ici propose la figure de l’individu servile pour analyser l’expérience migratoire qui est faite au Liban par des migrants non arabes sri lankais et philippins, dont 95% sont des femmes. L’idéal-type de cet individu servile est la femme domestiquée, occupation très largement majoritaire parmi ces migrants dans le cadre d’une délégation du travail reproductif, dont la gradation concerne aussi les hommes. Après une première partie, qui consiste en la présentation de la problématique et des hypothèses de recherche (entre sociologie des migrations internationales, sociologie économique et sociologie de l’individu) et du dispositif méthodologique (successivement s’institutionalisant et se désinstitutionalisant), une seconde partie consiste à mettre en évidence le statut migratoire du Liban, ainsi que le dispositif transnational de production de l’individu servile, en référence à ces nouvelles migrations non arabes dans l’espace migratoire moyen-oriental – et les normes socio-économiques (la kafala et sa pratique au Liban) qui organisent les filières migratoires, distribuent l’occupation et induisent un contrôle par le travail dont le résultat est une négativité généralisée des rapports sociaux ; nous montrons le mécanisme de la fausse reconnaissance sur le site stratégique de la globalisation qu’est le ménage employeur. Enfin, dans une troisième partie, on s’intéresse à la gradation de la délégation du travail reproductif dans la société urbaine libanaise, ainsi qu’aux aspects communautaires de la segmentation des groupes migrants ; et nous proposons une lecture des ruptures biographiques et des recompositions identitaires auxquelles donnent lieu les carrières de migrants, entre les formes de la linéarité, de la discontinuité et de l’errance.

  • Titre traduit

    Global labor and production of an individu servile : economic activities and migrations of non-arab workers in Lebanon


  • Résumé

    This work tries to set the figure of the individu servile to analyze the migration in Lebanon of non-Arab workers, Sri Lankan and Filipinos; 95% of these workers are women; the very figure of this individu servile is the female live-in domestic worker which is the major occupation in the context of a delegation of reproductive labor that includes also male workers. The first part is to clarify the theoretical framework and the hypothesis that structure this research (between the goals of a sociology of international migrations and those of a sociology of labor markets), and its methodological framework. In a second part, we set the migratory status of Lebanon and the transnational context of the fabrication of the individu servile, with reference to the new migrations in the Middle-East region. The social and economical rules - the kafala system at first - that organize the migration flux, the occupation of workers and their control through the labor process, result in a so-called nŽgativitŽ des rapports sociaux, which lies in an ideological or false process of recognition. In a third part, we show the gradual delegation of reproductive labor in urban Lebanese society, and the aspects of communities social segmentation; and we propose a vision of biographical splitting and subjective or self reconstruction in the process of careers to be distinguished between linearity, discontinuity and errance.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.