L'art du point de vue : étude dialogique du pluralisme Jaïn dans le Prameya-kamala-martanda

par Marie-Hélène Gorisse

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Shahid Rahman.

Soutenue en 2011

à Lille 3 .


  • Résumé

    Développée dans la perspective des discussions contemporaines en philosophie de la logique, cette thèse est un travail sur la notion de contexte dans les théories jaïnes médiévales de la connaissance et l'argumentation. Le corpus sélectionné est le dernier chapitre du Prameya-Kamala-Martanda, le soleil qui fait fleurir le lotus que sont les connaissables, que Prabhâcandra a rédigé à la fin du dixième siècle de l'ère chrétienne. Cette thèse fournit une édition, ainsi que la première traduction française de ce passage. Ce chapitre a été sélectionné car son enjeu est de présenter trois approches de la notion de contexte. La première approche est celle de la théorie des points de vue, selon laquelle il est possible d'avoir une connaissance partielle, c'est-à-dire une connaissance qui dépend d'un contexte théorique donné et par conséquent n'exprime qu'une sous-partie ses aspects d'un connaissable donné. La seconde approche est celle de la théorie des modes d'assertion, qui permet d'expliciter les paramètres implicitement présents dans toute assertion. Et la troisième approche est celle de la théorie des inférences cryptées, qui est une méthode de présentation des énoncés d'inférence telle que comprendre un énoncé nécessite un travail sur sa forme linguistique qui va révéler un éventail de significations plus profondes

  • Titre traduit

    The art of non-one-sidedness : dialogical study of Jain pluralism in the Prameya-kamala-martanda


  • Résumé

    This dissertation investigates the notion of context in Mediaeval Jain theory of knowledge, within the perspective of contemporary discussions in the field of philosophy of logic. The selected corpus in the last chapter of the PrameyaKamalaMartanda, The sun that grows the lotus of the knowables, written by the end of the tenth century of Christian area by Prabhâcandra. This chapter has not been translated in a European language yet, and our work contains a edition as well as French translation of it. The aim of the translated chapter is to present three approaches dealing with the notion of context. Among them, the first is referred as the "theory of standpoint", according to which one might acquire partial knowledge, that is to say knowledge dependent on a theoretical context and hence express but a subset of the numerous aspects of a given object of knowledge. The second approach is the theory of the modes of assertion, which enables one to make explicit the parameters implicitly present in every assertion. And the third approach is the theory of "cryptic inferences", which is a method to present inferential statements in a hidden way. From this, the comprehension of the meaning of an inferential statement calls for a work on its linguistic for, which reveals a range of deeper meanings. The aim of this presentation is to provide with an understanding in contemporary terms of the notion of context in Jainism. We chose to develop this reading within the frame of Dialogical logic, since this logical frame enables one to handlea pluralitu of sets of norms

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (308 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 295-306. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2011-30
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.