The influence of EU member states upon the European Neighbourhood Policy : a comparative analysis of Germany, France and Poland and their respective regional concepts and modes of interaction in the European decision-making process

par Christine Normann

Thèse de doctorat en Science politique?

Sous la direction de Georges Mink et de Klaus Ziemer.

Soutenue en 2011

à Paris, Institut d'études politiques en cotutelle avec l'Universität Trier .

  • Titre traduit

    L'influence des Etats membres de l´UE sur la politique européenne de voisinage : une analyse comparative de l´Allemagne, la France et la Pologne avec leurs concepts régionaux et leurs modes d´interaction dans le processus décisionnel européen


  • Résumé

    Ce projet de recherche aborde „L'influence des Etats membres de l'UE sur la Politique Européenne de Voisinage : Une analyse comparative de l'Allemagne, la France et la Pologne avec leurs concepts régionaux et leurs modes d'interaction dans le processus décisionnel européen ». Il analyse d'abord l'identité européenne et régionale de ces pays. Ensuite, il met l'accent sur les concepts régionaux – l'Ostpolitik Européenne de l'Allemagne, l'Union Méditerranéenne de la France et le Partenariat Oriental de la Pologne – ainsi qu'au modes d'interaction – selon les attentes soit de l'institutionnalisme du choix rationnel soit de l'institutionnalisme sociologique – pendant les négociations européennes entre 2006 et 2009. Enfin, l'analyse des effets de ce débat sur la PEV est intégrée dans les discussions actuelles du contexte plus large de l'approfondissement et l'élargissement de l'UE, des modèles d'intégration différenciée et d'une politique étrangère européenne. Combinant les théories du constructivisme, du nouvel institutionnalisme et de l'européanisation et étant basé sur une triangulation méthodologique de l'analyse du discours et d'interview d'experts, ce projet de recherche met en évidence l'importance d'analyser non seulement l'interaction entre le niveau européen et le niveau national (nouvel institutionnalisme), mais aussi l'interaction entre les Etats membres. Ainsi, l'approche théorique de l'Européanisation – qui n'inclut pas seulement le « uploading » et le « downloading » mais aussi le « crossloading » - devrait évoluer, par exemple par la différentiation entre « forced crossloading » et « voluntary crossloading » développé dans ce projet de recherche.


  • Résumé

    The main objective of this research project is to analyse “The influence of EU member states upon the European Neighbourhood Policy: A comparative analysis of Germany, France and Poland with their respective regional concepts and modes of interaction in the European decision-making process”. Hence, it firstly studies the European and regional identities of these selected EU member states. Secondly, it focuses on their different regional concepts – the European Ostpolitik of Germany, the Mediterranean Union of France and the Eastern Partnership of Poland – and their modes of interaction – according to the assumptions of rational choice or sociological institutionalism - during the European negotiations taking place between 2006 and 2009. Thirdly, it considers the effects of this debate upon the ENP taking into account also ongoing discussions in the broader European context of deepening and widening the EU, of models of differentiated integration and the question of a European foreign policy. Combining the theories of constructivism, new institutionalism and Europeanisation and being based on a methodological triangulation of discourse analysis and expert interviews, this research project comes to the conclusion that besides the analysis of the interaction between the European and the national level (new institutionalism), the study of the interaction among the EU member states is important. Hence, Europeanisation as a theoretical approach including not only the mechanisms of uploading and downloading but also of crossloading needs to be further developed, for instance by differentiation into forced and voluntary crossloading elaborated in this research project.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (709 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 493-554

Où se trouve cette thèse\u00a0?