Sous l'emprise de la folie : la restriction du champ de l'irresponsabilité psychiatrique en France (1950-2007)

par Caroline Protais

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Nicolas Dodier.

Soutenue en 2011

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    La présente thèse s'intéresse à une tendance avérée de la pratique de l'expertise psychiatrique pénale depuis les années 1950 : la tendance des experts a rendre des avis concluant à la responsabilité de personnes présentant pourtant des troubles psychotiques graves. L'objectif du travail est donc à la fois de retracer l'histoire de cette tendance « à la responsabilisation» et d'en mettre en évidence les causes, en étudiant à la fois les pratiques, les discours des experts psychiatres ainsi que l'évolution de la psychiatrie. L'idée selon laquelle la loi serait thérapeutique pour le malade mental -idée qui renverse totalement la manière dont les experts psychiatres ont construit leur légitimité depuis les débuts de leur intervention en justice au XIXe -prend en effet racine dans le mouvement de rénovation de la psychiatrie depuis la seconde guerre mondiale. Ce courant renverse en effet points par points les présupposés posés par l'orthodoxie psychiatrique depuis ses débuts: Il énonce en effet, d'une part que le malade mental n'est pas une exception mais un individu comme les autres qui n'est pas aliéné dans la maladie. D'autre part, qu'il ne doit plus être contraint au soin suite à un crime, mais que le traitement doit être pensé sous une forme contractuelle où la subjectivité du patient prend parfois le pas chez certains professionnels sur toute autre forme de discours médical. Ces nouveaux principes conduisent de fait ces psychiatres à rejeter l'idée d'une irresponsabilité conduisant à une hospitalisation d'office, notamment pour des malades mentaux criminels.

  • Titre traduit

    Under the influence of madness : the restriction of the field of mental irresponsibility in France (1950-2007)


  • Résumé

    This doctoral thesis considers the established trend of the practice of criminal psychiatric expertise since 1950: the experts' tendency to find liable people exhibiting severe psychotic features. The objective of this thesis was thus to relate the history of this trend "to make responsible" and to highlight the reasons behind it while considering the practice and the opinion of the psychiatric experts and the evolution of psychiatry. The idea that the law would be therapeutic for the mentally ill-idea which contradicts the way in which psychiatric experts have legitimised their appearance before the courts at the start of XIX century-has its roots in the psychiatry renovation movement since the World War II. This movement goes against all of the foundations laid by the orthodox psychiatry since it started. The idea is on the one hand, that the mentally ill is not an exception but an individual like the others who is not alienated by his illness. On the other, the mentally ill must no longer be forced to be treated after a crime, treatment must be thought as a consensus, and the subjective judgment of the patient takes precedence over any form of medical discourse. These new principles in fact direct these psychiatrics to reject the idea of irresponsibility leading to automatic hospitalisation, in particular for mentally ill criminals.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Éditions EHESS à [Paris]

Sous l'emprise de la folie ? : l'expertise judiciaire face à la maladie mentale (1950-2009)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (641, 101 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 603-641

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2011-74
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Éditions EHESS à [Paris]

Informations

  • Sous le titre : Sous l'emprise de la folie ? : l'expertise judiciaire face à la maladie mentale (1950-2009)
  • Dans la collection : Cas de figure , 44 , 1764-3961
  • Détails : 1 vol. (312 p.)
  • ISBN : 978-2-7132-2546-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [291]-309. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.