Les Technologies de l’Information et de la Communication et l’Enseignement à Distance dans un environnement de massification des effectifs d’étudiants : le cas de l’UCAD

par Ndiogou Ndiaye

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Alain Baudrit.

Le président du jury était Franc Morandi.

Les rapporteurs étaient Claude Lishou, Didier Paquelin.


  • Résumé

    Les technologies de l’information et de la communication ont fait naître beaucoup d’espoir, en Afrique, dans tous les domaines de la vie économique et sociale, et, surtout dans celui de l’éducation. Pour l’enseignement supérieur, cet espoir est d’autant plus grand que les besoins et défis à relever sont très nombreux. L’université africaine est confrontée à toute une série de problèmes : massification des effectifs d’étudiants surtout au niveau des premiers cycles, insuffisance des locaux pédagogiques et manque d’enseignants qualifiés à un nombre suffisant et des moyen financiers insuffisants, les trois premiers problèmes évoqués ne sont en réalité que la conséquence logique des difficultés budgétaires. L’autre problème majeure, c’est la problématique de la pertinence même des curricula de formation proposée, les jeunes issus des universités africaines n’arrivent pas à trouver un emploi. C’est dans ce contexte que les NTIC apparaissent comme une solution possible pour aider à résoudre ces difficultés. Dans cette lancée, à l’instar des autres pays de la sous région, le Sénégal tente d’utiliser ces technologies pour réformer et améliorer son système d’enseignement supérieur. En effet, avec l’augmentation du nombre de collèges au niveau de l’enseignement secondaire, la massification des effectifs d’étudiants exerce une forte pression sur les autorités universitaires. Avec les importantes réalisations réalisées dans le domaine de l’informatique et de la connectivité internet de l’UCAD, les conditions difficiles d’accès liées à la massification des effectifs surtout au niveau des premiers cycles, sont-elles en voie de trouver une solution ?

  • Titre traduit

    Information and Communication Technologies (ICT) and e-learning in an environment of massification of students : the case of UCAD


  • Résumé

    Information and communication technologies have borne much hope in Africa in all areas of economic and social life and especially in education. For higher education this hope is all that greater needs and challenges are many. The African University faces a threefold problem: mass numbers of students primarily at the undergraduate level, lack of educational facilities and lack of sufficient qualified teachers in a number. It is in this context ICT appear as a possible solution to overcome resolve these difficulties. On this momentum, with the other countries of the sub region, Senegal tries to use these technologies to reform and improve its higher education system. Indeed, with the increase in the number of colleges at the level of secondary education, the mass of the numbers of students exerts strong pressure on the University authorities. Each year, thousands of young graduates knock at their doors; It was then that ICT and e-learning appear as alternative to solve this equation trimmed of all virtues With the significant achievements in the field of computing and internet connectivity of UCAD, are difficult access conditions related to the mass of staff especially at the undergraduate level on the way to be solved?


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.