Caractérisation du tropisme du HIV-1 : implications physiopathologiques et thérapeutiques

par Stéphanie Raymond

Thèse de doctorat en Immunologie et maladies infectieuses

Sous la direction de Jacques Izopet.

Soutenue en 2010

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    La détermination des corécepteurs d'entrée utilisés par le HIV-1 est nécessaire afin d'étudier l'impact du tropisme viral sur l'évolution de la maladie et la réponse aux traitements par des antagonistes de CCR5. Un test phénotypique sensible fondé sur la construction de virus recombinants ainsi que des approches génotypiques de détermination du tropisme du HIV-1 ont été développés en parallèle et nous avons évalué la concordance entre ces deux approches. Notre travail a montré que la détermination génotypique du tropisme par analyse de la séquence V3 du HIV-1 était une alternative simple et efficace aux tests phénotypiques avant la prescription d'antagonistes de CCR5 chez les patients infectés par des virus de sous-type B, ainsi que par des sous-types C et CRF02-AG. Nous avons également montré que la primo-infection HIV-1 avec un virus utilisant CXCR4 était peu fréquente mais prédictive d'une évolution plus rapide de la maladie que la primo-infection avec un virus utilisant exclusivement CCR5.

  • Titre traduit

    Characterization of HIV-1 : implications for pathophysiology and therapy


  • Résumé

    Determining the coreceptor used by HIV-1 for entry is necessary to study the impact of HIV-1 tropism on disease progression and the virological response to CCR5 antagonists and requires methods with validated performances. We developed a sensitive phenotypic entry assay based on the production of recombinant viruses and genotypic approaches for assessing HIV-1 tropism. Then, we studied the concordance between both genotypic and phenotypic approaches and we demonstrated that the genotypic determination of HIV-1 coreceptor use by V3 direct sequencing was a reliable alternative to phenotypic assays for tropism determination before using CCR5 antagonists in subtype B, but also in subtypes C and CRF02-AG infected patients. We also found that primary HIV infection with a CXCR4-using virus was rare but predictive of a faster disease progression than primary infection with a virus using exclusively CCR5.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (112 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 92-111

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2010 TOU3 0251
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 9076
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.