Vulnérabilité du système socio-environnemental en domaine sahélien : l'exemple de l'estuaire du fleuve Sénégal. De la perception à la gestion des risques naturels

par Coura Kane

Thèse de doctorat en GéographieGéographie

Sous la direction de Joël Humbert et de Alioune Kane.

Soutenue en 2010

à Strasbourg en cotutelle avec Dakar - Sénégal .


  • Résumé

    La zone sahélienne est sujette à une forte variabilité hydroclimatique qui se traduit ces dernières années par un retour à des hivernages pluvieux. L’estuaire du fleuve Sénégal qui se trouve dans sa partie septentrionale subit les conséquences de ces fluctuations climatiques. En 2003, la crue du fleuve Sénégal qui s’annonçait précocement avait poussé les autorités sénégalaises à délocaliser l’embouchure du fleuve Sénégal à 25 km en amont. Cette décision prise dans l’urgence a entraîné de profondes modifications du comportement hydrologique et hydrodynamique de l’estuaire. L’objectif de ce travail est de mettre en évidence la relation conflictuelle de l’homme à l’environnement, notamment illustrer une approche de géographie globale qui se situe résolument à l’interface homme/nature. Il s’agit de montrer, d’une part, que la société engendre des vulnérabilités par ses différentes modes d’occupation du sol dans un espace qui est déjà fragilisé par ses conditions physiques. D’autre part, les différentes politiques visant à atténuer les risques naturels ont induit une vulnérabilité plus insidieuse du fait d’une absence de culture du risque perceptible dans les pays en voie de développement.

  • Titre traduit

    Vulnerability of socio-environmental system in the Sahel : The case of the Senegal river estuary. From perception to natural hazards management


  • Résumé

    The Sahel is subject to high variability resulting hydroclimatic years by a return to rainy winters recently. The estuary of the Senegal River located in the northern part suffers the consequences of these climatic fluctuations. In 2003, the flooding of the Senegal River had precociously pushed the Senegalese authorities to relocate the mouth of the Senegal River 25 km upstream. This decision resulted the urgency of profound changes of the hydrological behavior and hydrodynamics of the estuary. The objective of this work is to highlight the conflictual relationship of man and environment, particularly illustrating a firm comprehensive approach to geography at the interface between man and nature. These show, first, that society creates vulnerabilities through its various modes of land in an area which is already weakened by its physical condition. Secondly, that the various policies to mitigate natural hazards have led a more potential vulnerability due to lack of awareness of risk perceived by the people in developing countries.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (317 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 272-286

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de Géographie et d'Aménagement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2010-KANE

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2010STRA5005
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.