Les conséquences sur les performances humaines du redesign organisationnel dans un contexte de changement institutionnel : le cas du Vietnam

par Anh Mai

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Laurent Bibard et de Ashok Som.

Soutenue le 15-12-2010

à Paris 10 , dans le cadre de École doctorale Économie, organisations, société (Nanterre) .

Le président du jury était Jean-Pierre Segal.

Le jury était composé de Laurent Bibard, Ashok Som, Jean-Pierre Segal, David Alis, Yorgos Rizopoulos, Sylvie Chevrier.

Les rapporteurs étaient David Alis, Yorgos Rizopoulos.


  • Résumé

    Le redesign organisationnel est devenu depuis longtemps un terrain où les chercheurs émettent nombreuses théories et méthodes. Le redesign organisationnel a été un choix stratégique des entreprises pour faire face à des incertitudes de leur environnement externe. Il peut aussi une solution aux contraintes humaines et à l'intégration des individus dans l’objectif de maintenir et d’améliorer leur motivation et leur performance. Il semble qu’employées séparément, toutes les deux approches du redesign organisationnel, vers la contingence externe et interne de l'organisation, ne sont pas capables de répondre à des questions courantes et croissantes du redesign organisationnel lui-même. Parce que l'une ou l'autre approche n'adresse que son intérêt conceptuel pour un seul contexte. Cette thèse propose une approche intégrée du redesign organisationnel répondant simultanément aux besoins externes et internes de l'organisation. Le modèle conceptuel est construit sur les relations entre quatre variables principales: l'environnement institutionnel, le redesign organisationnel, la motivation, et la performance humaine. L'étude utilise les méthodes des études de cas sur 5 sociétés et de l'enquête sur 40 sociétés (157 réponses exploitables) pour tester le modèle.

  • Titre traduit

    Impacts of organizational redesign on human performance in the context of institutional change : the case of Vietnam


  • Résumé

    Organizational redesign has become a never- never land of proliferating metaphors and methods. It has been a strategic choice for organizations to deal with the uncertainties of their external environment. It is also set for facing human constraints and problems of employee integration so that the organizations can maintain and promote the motivation and performance of their employees. It seems that these two approaches of organizational redesign, when employed separately, are not able to meet the actually increasing number of questions emanating from this process. This is because each approach is only conceptualized for a unique context. This thesis proposes an integrated approach for organizational redesign responding to both external and internal needs of the organizations. The conceptual model is built based on the relationships among four main variables: institutional environment, organizational redesign, motivation, and human performance. It employs the research methodologies of case study (5 cases) and of survey method (157 usable responses) on 40 Vietnamese state-owned enterprises for the test of the research model.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.