Une mythopoétique de la parole : réécritures modernes et contemporaines des figures de Poucet

par Lorine Bost

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Karen Haddad-Wotling.

Soutenue en 2010

à Paris 10 .


  • Résumé

    A partir du conte de Ch. Perrault « Le petit Poucet », ce travail analyse les traits caractéristiques du héros solsticial, dans cinq réécritures romanesques du XIXe siècle à nos jours. La figure du poucet est analysée dans une perspective mythologique à partir des récits antiques de Cronos. Ceux-ci furent réinterprétés par la mythologie chrétienne et se retrouvent aujourd’hui dans le roman. Le petit infans, menacé d’avalement par un personnage dévorant, dessine un héros très particulier, le plus souvent personnage principal de romans de formation. Rusé et capable de narrer l’inénarrable, sa malice lui permet de duper la figure ogresque et d’échapper à la dévoration dont il est menacé. Ainsi, ce fripon, le plus souvent un personnage narrateur, emprunte à Hermès plus d’un trait, et réussit grâce à son art de raconter des histoires, à transformer son corps menacé en chair-texte. L’enfant promu au rang de messager royal dans le conte de Perrault, se trouve dans le roman contemporain, protégé de la dévoration par le livre, l’écriture et par le patrimoine littéraire. Cette structure qui se rejoue sans pour autant que les récits appartiennent à un mythe littéraire répertorié, ressortit d’une mythopoétique de la parole.

  • Titre traduit

    Mythopoetics of speech : modern and contemporary rewritings of figures of Poucet (Tom-Thumb)


  • Résumé

    From the tale by Ch. Perrault, « Le petit Poucet », this work studies the characteristic features of this solstice hero in five novelistic rewritings from the nineteenth century to nowadays. The Poucet figure is analysed in a mythological perspective from the ancient stories of Cronos. The latter were re-interpreted by Christian mythology and can be found today in the novel. The little infans, threatened with swallowing by a devouring character, sketches a very peculiar hero, most of the time the main character in formation novels. Cunning and capable of narrating the unarratable, his/her mischievousness enables him/her to dupe the ogre figure and escape the devouring he/she is being threatened of. Thus, this trickster, most of the time a narrator-character, borrows more than one feature from Hermes, and succeeds, thanks to his/her craft of telling stories, in transforming his/her threatened body into text-flesh. The child, promoted to the status of royal messenger in Perrault’s tale, can be found in the contemporary novel, protected from being devoured by the book, by the act of writing and literary heritage. This structure, which is re-enacted without having the stories belonging to any listed literary myth, stems from a mythopoeics of speech.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (509 f.)
  • Annexes : Bibliogr. 518 réf. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T10PA10-0123(1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.