Endommagement des aciers au C-Mn en fatigue oligocyclique et gigacyclique

par Zhiyong Huang

Thèse de doctorat en Energétique

Sous la direction de Claude Bathias, Danièle Wagner, Wei Chen et de Tieying Wu.


  • Résumé

    Dans les générateurs de vapeur des centrales nucléaires à eau pressurisée, les tuyauteries sont soumises à des chargements thermique et mécanique, qui sont variables et divisés en deux régimes différents : la fatigue oligocyclique et la fatigue gigacyclique. Les aciers au carbone – manganèse, type A42, A48 et Tu48 (normes françaises) sont souvent utilisés dans de telles applications. Les propriétés du matériau manifestent certains caractères spéciaux en mécanique et métallurgie comme le vieillissement dynamique conduisant à une augmentation de la valeur de la contrainte maximale et une diminution de la ductilité à la température 200 ℃. Le comportement en fatigue oligocyclique et gigacyclique sont étudiés à température ambiante et 200 ℃. Des essais de fatigue cumulée ont été mis en oeuvre pour étudier l’effet du cumul de dommage combinant des cycles de fatigue oligocyclique suivis de cycles en fatigue gigacyclique. Tous les résultats sont analysés en utilisant la mécanique de l’endommagement des milieux continus et l’analyse microfractographique. Les cycles d’hystérésis en fatigue oligocyclique sont dus à la déformation plastique de durcissement cinématique, ils peuvent être décrits par sous le modèle d’Armstrong – Frederick ; le durcissement isotrope est utile pour prédire l’évolution de l’amplitude de contrainte. Mais avec l’augmentation de la déformation plastique accumulée, le dommage ne peut être négligé. Le modèle de Chaboche d’endommagement par fatigue est utilisé pour décrire l’évolution des dommages oligocyclique et il est étendu au régime gigacyclique. Un modèle de fatigue cumulée des dommages a été développé à partir du modèle de Chaboche et appliqué à l’estimation des dommages de fatigue pour décrire le comportement de l’évolution de la contrainte en fonction du nombre de cycles. En fatigue oligocyclique à la température de 200 ℃, l’acier A48 est sensible au phénomène de vieillissement dynamique et il apparaît un durcissement secondaire, qui peut être prédit par la théorie des dislocations et est simulé dans la thése. L’analyse des surfaces de rupture est effectuée par fractographie au Microscope Electronique à Balayage pour les essais en oligocyclique, gigacyclique et cumul. En fatigue oligocylique, la fissure est initiée en surface. En fatigue gigacyclique, certaines fissures sont initiées sur des inclusions situées à l’intérieur d’éprouvettes.

  • Titre traduit

    Carbon-Manganese steels' damage mechanics in Low Cycle Fatigue and Very High Cycle Fatigue


  • Résumé

    In steam generators of nuclear power plants, typical pipes components are subjected to thermal and mechanical loading which are variable and divided into two different regimes: low cycle fatigue and gigacycle fatigue. Carbon-manganese steels A42, A48 and Tu48 steels (French standards) are often used in such applications. The material properties manifest some special characters in mechanics and metallurgy such as Dynamic Strain Aging, increasing UTS values in 200℃ temperature domain. The LCF and VHCF behaviors are investigated respectively by test method at room temperature and 200℃. The cumulative fatigue tests are implemented through referencing the load as prior LCF following gigacycle fatigue from the steam generator pipes thermal loads in order to obtain the performance of material under accumulated fatigue damage. All the test results are analyzed by using plastic mechanics, continuums damage mechanics and microscopic analysis. Hysteresis loops are due to plastic deformation in LCF which is the effect of kinematic hardening and they can be described by Armstrong – Frederick form models; the isotropy hardening is used to predict the evolution of stress amplitude in LCF. But with rising of accumulated plastic deformation, the damage can not be neglected. The Chaboche fatigue damage model is applied to describe the damage evolution of LCF and extended to VHCF regime. The cumulative fatigue damage model is extended from Chaboche model and applies to the estimation cumulative fatigue damage. The constitutive relationship and isotropy rule are coupled with fatigue damage model that can describe the whole fatigue behavior. In 200℃ for LCF, A48 is sensitive to dynamic strain aging and its secondary hardening behavior is important which can be predicted by dislocation theory and is simulated in the paper. The fractographic analysis is performed by SEM for LCF, VHCF and cumulative fatigue tests. The LCF crack is initiated in surface. Some of cracks of VHCF are given birth from the inclusions located at interior of sample.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.