Polymorphisme structural des hémoglobines d'Arenicola marina en populations naturelles : implications fonctionnelles

par Constance De Villardi de Montlaur

Thèse de doctorat en Physiologie intégrée des invertébrés

Sous la direction de François Lallier.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les globines constituent la classe de pigments respiratoires la plus étudiée à ce jour. Elles comprennent aussi bien les globines circulantes, non circulantes, intra- ou extracellulaires de vertébrés ou d’invertébrés… Dans toute cette diversité de globines, certaines se distinguent par leur taille, et leur structure : les hémoglobines extracellulaires d’Annélides. Ces hémoglobines sont des protéines géantes (3,6 MDa). Elles présentent une structure globale en bicouches hexagonales composées de dodécamères de globines. Différents modèles ont été établis selon les espèces considérés. Deux grands modèles structuraux se distinguent : le modèle de Lumbricus terrestris (Vinogradov et al. , 1986) et celui d’Arenicola marina (Zal et al. , 1997). Un polymorphisme a été mis en évidence lors d’une étude récente (Bruneaux et al. , 2008). Le sujet de ma thèse était de déterminer l’étendue, l’origine et les implications fonctionnelles de ce polymorphisme structural. Pour cela, j’ai mis en place une étude systématique à grande échelle (467 individus étudiés) des hémoglobines individuelles d’A. Marina en prenant en compte les paramètres environnementaux du milieu de vie des vers. J’ai ainsi pu déterminer l’étendue du polymorphisme avec la description de 6 globines supplémentaires, ramenant ainsi le nombre de globines différentes de 10 à 16. De plus, j’ai pu approfondir le modèle structural de cette hémoglobine en montrant que celle-ci se rapprochait du modèle décrit pour L. Terrestris. Enfin, j’ai montré que les paramètres environnementaux suivis dans cette étude ne jouaient pas de rôle significatif dans l’établissement des profils structuraux observés, mais était plus probablement d’origine génétique

  • Titre traduit

    Structural polymorphism of heamoglobin of Arenicola marina in natural populations : functional implications


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (170 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 149-170. 190 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 100
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.