L'enveloppe des corps : déplacement des limites

par Nelly Buret

Thèse de doctorat en Arts plastiques et sciences de l'art

Sous la direction de Michel Sicard.

Soutenue en 2010

à Paris 1 .

Le jury était composé de Bruno Blanckeman, Jean-Luc Brisson, Guy Lecerf.


  • Résumé

    La tension entre présence et absence au sein de tout corps témoigne d 'une chair en voie de constitution et de dissolution. Au lieu de combler une disparition, le corps met en forme un vide et donne chair à l'absence. Il est mis à l'épreuve d'une fissure qui réfléchit la fission. Il s'agit d'être attentif à ce qui circule entre, l'entre en tant qu'espace acousmatique. Comment la mémoire de notre enveloppe, tissée d'images et de mots lacunaires, en métamorphose incessante, peut-elle être circonscrite ? Le travail plastique a été envisagé dans un mouvement d'oscillation entre présence et absence de la figure. Les protocoles visuels et textuels ont permis de préciser, de localiser des images qui prennent la mémoire comme fondement de la lucidité des perceptions. Ils ont conduit un questionnement sur la matérialité qui délie la ressemblance.

  • Titre traduit

    Bodily coil : shifting of limits


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (362 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 272-290. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 10 : 69

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12257
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4457
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.