Variabilité de la production de colostrum par la truie. Implication des changements endocriniens et métaboliques en période péripartum. : Implication des changements endocriniens et métaboliques en période péripartum

par Aurélie Foisnet

Thèse de doctorat en Biologie et agronomieBiologie et agronomie

Sous la direction de Hélène Quesnel.

Soutenue en 2010

à Rennes, Agrocampus Ouest en cotutelle avec Rennes .


  • Résumé

    La consommation de colostrum conditionne la survie des porcelets car le colostrum leur apporte de l’énergie et des immunoglobulines (Ig). La consommation de colostrum dépend en partie de la capacité de production de colostrum de la truie, très variable d’une truie à l’autre. Les objectifs de ce travail sont de déterminer dans quelle mesure les changements endocriniens et métaboliques en période péripartum sont impliqués dans la variabilité de la quantité de colostrum produit par la truie d’une part, et dans la variabilité des concentrations en Ig de type G (IgG) dans le colostrum d’autre part. Pour répondre à ces objectifs, nous avons mis en place une stratégie expérimentale en 3 étapes : 1) rechercher des relations entre les changements hormonaux et métaboliques des truies dans la phase péripartum et leur capacité de production de colostrum, 2) tester deux hypothèses issues de la première étape qui sont qu’une progestéronémie élevée ou qu’un déséquilibre hormonal en fin de gestation influencerait la quantité de colostrum produit, 3) étudier les facteurs de variation des concentrations en IgG du colostrum, par une analyse multifactorielle incluant l’ensemble des données collectées au cours de ce travail. Cette étude montre qu’une mauvaise production de colostrum en terme de quantité est liée à une faible synthèse de lactose par les cellules épithéliales mammaires et à un défaut d’étanchéité de l’épithélium mammaire, en conséquence d’un retard dans la chute des concentrations plasmatiques de progestérone et de l’augmentation des concentrations de prolactine. Ce travail suggère également l’implication de l’IGF-I dans les mécanismes de régulation de la quantité de colostrum produit chez la truie. Les concentrations en IgG dans le colostrum dépendent en partie des concentrations d’IgG dans le plasma de la truie en fin de gestation. Elles seraient négativement influencées par les concentrations plasmatiques de prolactine avant la mise bas, en accord avec les connaissances disponibles chez les ruminants


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (170 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 141-168 p.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B 206
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.