Cosmographie de l’univers local : analyse de données pour la relation de Tully-Fisher

par Nicolas Bonhomme

Thèse de doctorat en Astrophysique

Sous la direction de Hélène Courtois.

Soutenue le 02-07-2010

à Lyon 1 , dans le cadre de École doctorale de Physique et Astrophysique de Lyon , en partenariat avec Institut de Physique Nucléaire de Lyon (laboratoire) .

Le président du jury était Jules Gascon.

Les rapporteurs étaient Véronique Cayatte-Servan, Jean-Michel Martin.


  • Résumé

    Ce travail de thèse s’inscrit dans le projet à long terme COSFLOS qui a pour but de comprendre l’évolution des structures de l’univers local. Pour cela nous utilisons la relation de Tully-Fisher qui permet de mesurer des distances indépendamment de la loi de Hubble pour des galaxies spirales dans un rayon de 80 Mpc. Mon travail a consisté à collecter, mesurer et analyser les données nécessaires pour cette relation également appelée Luminosity LineWidth (LLW). Cette relation relie la luminosité intrinsèque d’une galaxie à la vitesse maximale de rotation de son gaz neutre. La meilleure façon d’obtenir cette vitesse est de mesurer la largeur de la raie de l’hydrogène neutre (HI) à 21 cm. J’ai effectué de nouvelles observations ainsi que de nouvelles mesures au sein de ce programme, qui aujourd’hui compte 15411 profils HI dans la base de données EDD. J’ai également amélioré l’interface graphique du logiciel de photométrie ARCHANGEL qui nous permet d’obtenir les magnitudes apparentes afin de calculer les distances. Nous verrons que nous avons porté une grande attention sur le calcul du paramètre d’inclinaison de la galaxie observée. Enfin, parmi tous les échantillons en notre possession, j’ai choisi d’étudier plus en détail l’amas de galaxies d’Antlia qui permettra une calibration de la pente de la LLW. Ce travail a commencé par la sélection des candidates, a continué avec les observations puis les mesures et pour se finir sur la détermination des distances nécessaires à la calibration de la relation de Tully-Fisher

  • Titre traduit

    Cosmography of the local universe : data processed for the Tully-Fisher relation


  • Résumé

    This phD thesis is part of the COSFLOS’project. Its goal is to understand the galaxy structure evolution in the local universe. For this purpose, we make use of the Tully-Fisher relation in order to measure the distances for galaxies within 80 Mpc. My research area in the project is to collect, measure and analyze the data needed for the Luminosity LineWidth (LLW). This relation is a direct link between intrinsic luminosity of a spiral galaxy and its maximal gas rotation velocity. The best way to compute this velocity is to measure HI linewidth. Including my new observations and measurements, the current extragalactic database EDD contains 15 411 HI profiles. To obtain the apparent magnitude needed for the distances, I improve the ARCHANGEL software, implementing new displays. We took a great care to a special parameter : the inclination of observed galaxy. Finally, I present the Antlia cluster, one of the cluster I use to calibrate the slope of the LLW. I start with the candidates selection, then with observations to finally obtain the distances for the calibration


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.