Le Congrès américain et la désintégration de la Yougoslavie : de la chute du mur de Berlin aux accords de Dayton

par Maya Kandel

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Pierre Mélandri.

Soutenue en 2010

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Le tournant de la politique américaine en Bosnie, décidé par le Président Clinton à l’été 1995, est dû à une conjonction de facteurs parmi lesquels figure en bonne place le vote de la levée de l’embargo par les parlementaires américains, menés par le républicain Bob Dole, avec une marge suffisante pour renverser un véto présidentiel si nécessaire. Or Dole, avec d’autres parlementaires, s’est impliqué dès 1989 sur la Yougoslavie. Pour comprendre cet activisme et ses conséquences, il faut étudier d’abord les archives du Congrès de 1989 à 1995, mais aussi l’influence du lobbying ethnique, des médias et de l’opinion publique. Les communautés « yougoslaves » aux Etats-Unis se sont mobilisées dès 1989 pour tenter d’influencer la politique américaine, et elles ont visé en tout premier lieu les parlementaires de leurs districts. La guerre de Bosnie a ensuite provoqué une mobilisation exceptionnelle au sein de la société américaine en faveur des Bosniaques. Elle a donné naissance à un groupe de pression, l’Action Council for Peace in the Balkans, qui a d’emblée défini comme cible le Congrès et comme objectif la levée de l’embargo. Cette mobilisation est indissociable de certains traits spécifiques de la médiatisation du conflit bosniaque, dus aux nombreux journalistes sur le terrain, à la comparaison entre l’épuration ethnique et l’Holocauste, enfin au recours par tous les protagonistes à des agences de relations publiques, en particulier à Washington. Or les parlementaires américains, en campagne quasi-permanente, ont été sensibles à tous ces éléments. C’est donc un nouvel angle que cette thèse propose : la désintégration de la Yougoslavie et la guerre de Bosnie vues du Congrès.

  • Titre traduit

    The US Congress and the Disintegration of Yugoslavia : from the Fall of the Berlin Wall to the Dayton Accords


  • Résumé

    In the summer of 1995, American policy in Bosnia suddenly shifted course : the decision by President Clinton was due to several factors, among which the vote by Congress, led by republican leader Bob Dole, of a bill to lift the embargo, with majorities sufficient to override a presidential veto if necessary. Dole, together with other members of Congress, had been involved with Yugoslavia since 1989. To understand congressional activism and its consequences, it is necessary to study the archives of Congress from 1989 to 1995, as well as the influence of ethnic lobbying, the media and public opinion. The « Yugoslav » communities in the U. S. Started to organize in 1989 to try and influence U. S. Foreign policy, and they targeted primarily their congressional representatives. The war in Bosnia then provoked an exceptional mobilization in the U. S. In favor of the Bosnian Muslims. It gave way to a new lobby, the Action Council for Peace in the Balkans, which chose early on Congress as its primary target and the lifting of the embargo as its objective. This mobilization is inseparable from the specific character of the mediatization of the Bosnian war, itself linked to the numerous journalists on the ground in Bosnia, the comparison between ethnic cleansing and the Holocaust, and the fact that all actors hired public relations firms to promote their views. American congressmen, constantly campaigning as they are, were sensitive to all of these factors. This dissertation offers a new angle : the view from Congress on the disintegration of Yugoslavia and the war in Bosnia.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par CNRS éd. à Paris

Mourir pour Sarajevo ? : les États-Unis et l'éclatement de la Yougoslavie


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (851 p.)
  • Annexes : Sources et bibliogr. p. 587-614. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Centre de recherche sur l'histoire de l'Europe Centrale contemporaine. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 096
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre de documentation de l'école militaire (Paris).
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2010IEPP0006
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par CNRS éd. à Paris

Informations

  • Sous le titre : Mourir pour Sarajevo ? : les États-Unis et l'éclatement de la Yougoslavie
  • Détails : 1 vol. (383 p.)
  • Notes : En appendice, choix de documents.
  • ISBN : 978-2-271-07609-0
  • Annexes : Bibliogr. p. [353]-359. Chronol. Glossaire. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.