Le nouvel "âge d'or" de l'aménagement du territoire : les technologies de l'information et de la communication au regard de l'autonomie et de la justice spatiales : (Vésubie, Diois et Maurienne)

par Sébastien Leroux

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Olivier Soubeyran.


  • Résumé

    L'aménagement du territoire a connu son "âge d'or" au détour des décennies 1950-1960, il pouvait alors s'entendre comme une réflexion et une action politique portant sur une question essentielle, celle de l'autonomie et de la justice spatiales. Le virage libéral et les années de crise ont largement transformé sa place dans le fonctionnement de la société et de l'espace sans que la pertinence de sa question centrale ne soit remise en cause. Cette dernière ressurgit de façon affirmée avec l'arrivée des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) censées répondre aux défis de la modernité, du développement durable ou de la mondialisation. Face à la colonisation marchande de la société et aux hétérotopies de la modernité, les TIC ne peuvent être totalement appréhendées hors du champ économique. C'est dans ce cadre que les territoires locaux se constituent parfois une capacité d'aménagement politique de leur territoire en parvenant à intégrer les TIC dans leur propre préoccupation tout en jouant sur leur capacité à reformuler les injonctions économiques générales. Au travers d'une analyse des politiques menées sur cette thématique à l'échelle de territoires locaux des Alpes (Vésubie, Diois, Maurienne), ce travail interroge la capacité des TIC à créer les conditions d'un nouvel âge d'or de l'aménagement du territoire.


  • Résumé

    Country planning knew its "golden age" at the turn of the 1950's and 60's, when it could be understood as a reflection and a political action dealing with an essential question, that of autonomy and spatial justice. The liberal turn and the years of crisis have, to a large extent, altered its place in the functioning of society and space, without questioning the relevance of its central question. This question has resurfaced with increased force with the advent of the new "information and communication technologies" (ICT) supposed to meet the challenges of modernity, of sustainable development or of globalization. Confronted with the mercantile colonization of society and the heterotopias of modernity, the ICT cannot be entirely apprehended ouside the field of economy. It is within this framework that local territories sometimes work out a capacity for political development by managing to integrate the ICT into their own concerns, while taking advantage of their capacity to re-formulate the general injunctions of economy. Through an analysis of the policies carried out on these themes on the scale of local territories in the Alps (Vesubie, Diois, Maurienne), this work examines the capacity of the ICT to create the conditions of a new golden age in country planning.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (473 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 435-457

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2010/H33
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.