Ecrivains étrangers à Paris et construction identitaire supranationale : le cas de la panlatinité, 1900-1939

par Amotz Giladi

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Gisèle Sapiro.

Soutenue en 2010

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Nous étudions ici la présence physique et intellectuelle d'écrivains étrangers à Paris entre 1900 et 1939, ainsi que l'une de leurs principales stratégies d'insertion dans le champ littéraire français: l'élaboration d'une identité panlatine. Celle-ci permet à de nombreux écrivains, surtout des ressortissants de pays dits latins, de s'appuyer sur une forme d'identité supranationale qui les rattache à la France sans pour autant les éloigner de leur propre identité nationale. Née au XIXe siècle, la panlatinité se réclame de ce qui est considéré comme l'héritage culturel de l'empire romain, partagé par plusieurs nations modernes. À travers une étude des trajectoires intellectuelles d'écrivains étrangers tels que Guillaume Apollinaire, ainsi qu'une enquête prosopographique qui trace les propriétés sociales d'une population plus large d'écrivains immigrés, notre analyse appréhende l'identité panlatine comme un catalyseur de l'immigration littéraire. Même si Paris, principale métropole culturelle européenne, semble attirer naturellement les écrivains du monde entier, cette migration est un processus complexe: elle s'inscrit dans un contexte de durcissement de la politique française d'immigration et de montée de la xénophobie et du nationalisme. Or les intellectuels nationalistes en France, tendant à utiliser eux-mêmes les thématiques panlatines, contribuent à l'élaboration d'un espace discursif dans lequel puissent s'insérer certains écrivains étrangers. C'est dans cet espace que se passe une grande partie des échanges entre écrivains immigrés et français, que ce soit au sein des mouvements d'avant-garde ou à travers des circuits universitaires, diplomatiques et mondains

  • Titre traduit

    Foreign writers in Paris and the construction of a supranational identity : the sase of Pan-Latinity, 1900-1939


  • Résumé

    This dissertation studies the physical and intellectual presence of foreign writers in Paris between 1900 and 1939 as well as one of their principal integration strategies in the French literary field: the elaboration of a pan-Latin identity. Indeed, many writers, mainly citizens of the so-called Latin countries, adopt this form of supranational identity which relates them to France, without abandoning their own national identity. Invented in the 19th century, pan¬latinity identifies with what is regarded as the Roman Empire's cultural heritage, shared by several modem nations. Through a study of the intellectual trajectories of foreign writers such as Guillaume Apollinaire and through a prosopographical inquiry which traces the social properties of a larger population of foreign writers, my analysis presents the pan-Latin identity as a catalyst of literary immigration. Even if Paris, as the principal cultural metropolis in Europe, seems to attract naturally writers from all over the world, this migration is a complex process: it takes place in a context of a hardening immigration policy in France and of a rise in xenophobia and nationalism. Nevertheless, nationalist French intellectuals themselves, tending to use pan-Latin themes, contribute to the elaboration of a discursive space in which some foreign writers may enter. Much of the exchanges between immigrant and French writers take place on this basis, both within the avant-garde movements and in academic, diplomatic and high-society circles

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (333 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 300-333. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2010-111
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.