Dynamique du trait de côte sur les littoraux sableux de la Mauritanie à la Guinée-Bissau (Afrique de l’Ouest) : approches régionale et locale par photo-interprétation, traitement d’images et analyse de cartes anciennes

par Ibrahima Birame Ndébane Faye

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Françoise Gourmelon et de Amadou Tahirou Diaw.

Soutenue en 2010

à Brest .


  • Résumé

    Ce mémoire sur l’évolution des littoraux sableux de la Mauritanie à la Guinée-Bissau est le fruit d’une recherche doctorale menée dans le cadre du projet « Bilan prospectif des changements à long terme de l’environnement côtier d’Afrique de l’Ouest », composante recherche du Programme Régional de Conservation des Zones Côtières et Marines en Afrique de l’Ouest (PRCM). Il s’envisageait à deux échelles spatiales (régionale et locale) et avait pour objectif de mettre en évidence et de mesurer les phénomènes d’érosion et d’accumulation intervenus depuis plusieurs décennies sur les côtes sableuses de la Mauritanie à la Guinée-Bissau. A l’échelle régionale, la superposition des lignes instantanées de rivage ou des limites de végétation extraites d’images Landsat multidates par équidensitométrie ou par classification avec l’ISODATA indique en dépit d’une érosion ponctuelle, une tendance à la progradation des formes très mobiles telles que les pointes des flèches, des petites îles et cordons sableux isolant des mangroves dans les systèmes estuariens du Sénégal à la Guinée-Bissau. L’analyse locale porte sur quatre sites répartis sur le littoral sénégalo-mauritanien (Nouakchott, Ndiago - Saint-Louis, Bargny - Yène-sur mer, Mbour - Pointe Sarène) et s’étendant sur 67 km environ. Fondée essentiellement sur le traitement numérique et l’interprétation d’images aériennes au sein d’un SIG, l’étude de l’évolution spatio-temporelle de la position des marqueurs sélectionnés comme traits de côte (ligne de pleines mers ou limite supérieure de la plage) révèle une érosion sur 47 km (70 %) de côte et une progradation sur 20 km (30 %).

  • Titre traduit

    Shoreline changes in West African sandy coasts from Mauritania to Gunea Bissau : regional and local approaches by photo-interpretation, digital image processing and historical maps


  • Résumé

    This PhD Thesis on shoreline changes in western African sandy coasts from Mauritania to Guinea Bissau is a contribution to the “Prospective review of the long-term coastal environment changes in western Africa”, scientific research component of the Regional Coastal and Marine Conservation Program for West Africa (PRCM). Its main objective was to highlight and measure erosion and accumulation processes occurred over several decades on the sandy shores from Mauritania to Guinea Bissau at regional and local scales. The comparison of the instantaneous waterline and the vegetation line positions extracted from multi temporal Landsat images by density slicing or classification with the ISODATA algorithms indicates a regional progradational trend of highly mobile coastal forms like sandy spits, small islands and beach barrier associated with the estuarine systems from Senegal to Guinea Bissau in spite of localized erosion cases. The local analysis focuses on four sites located along the Mauritanian and Senegalese shoreline (Nouakchott area, Ndiago - Saint-Louis, Bargny - Yene-sur-mer, Mbour - Pointe Sarène) and approximately stretching over 67km. It is primarily based on digital processing and interpretation of aerial images in a GIS. Thereby the study of the spatial and temporal evolution of the position of selected shoreline indicators (high water line or upper beach limit) reveals that 47km (70 %) of the studied coastline are eroding and only 20 km (30 %) are prograding.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par [CCSD] à Villeurbanne

Dynamique du trait de côte sur les littoraux sableux de la Mauritanie à la Guinée-Bissau (Afrique de l’Ouest) : approches régionale et locale par photo-interprétation, traitement d’images et analyse de cartes anciennes

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (321 p., 72 f.)
  • Annexes : Bibliogr. vol. 1, p. 267-290

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation. Section lettres et sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRX2010/1A-B
  • Bibliothèque : Bibliothèque La Pérouse - Centre de documentation sur la mer.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B220-FAY-D

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Bibliothèque de géographie.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2856
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.