La cryothérapie gazeuse hyperbare : conception, validation, observations cliniques d'une nouvelle technique de cryothérapie

par Christian Cluzeau

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Jacques Regnard.


  • Résumé

    L'auteur présente ses travaux concernant la conception et la création d'un appareillage de cryothérapie cutanée permettant la descente rapide en température locale. Un jet de CO2 gazeux à -78°C sous une pression de 2. 2 bars désigne le procédé : la cryothérapie gazeuse hyperbare. La création de cet appareillage provient d'un manque pour traiter en urgence ou dans les phases aigues des patients présentant une douleur, un hématome, un oedème. Depuis une quinzaine d'années l'auteur étudie les effets de la cryothérapie gazeuse hyperbare, ainsi que ses actions possibles sur l'organisme. Cette pulvérisation déclenche une cascade de réactions physiologiques consécutives à un " choc thermique ". Ce qui a été compris de ces réactions est présenté et discuté. Il propose une discussion sur les modes d'action d'une cryothérapie dont les effets sont potentialisés par d'autres facteurs physiques, la pression du gaz et la vitesse de balayage du jet de CO2. Il propose des indications et précise les contre indications liées à l'utilisation du refroidissement rapide. Des domaines d'étude sont proposés pour étendre la compréhension des modes d'action de la cryothérapie et continuer de cerner ses domaines d'application. Les perspectives sont abordées en envisageant une autre forme de cryothérapie externe non plus localisée mais étendue au corps entier grâce à l'utilisation d'un caisson où la température ambiante est amenée à -110°C. Enfin, l'auteur pense que cette technique simple non toxique, non vulnérante, et aux contre indications aisées à cerner, constitue un appoint d'intérêt ou une alternative à la prise médicamenteuse. Des économies de soins de santé pourraient résulter de son usage.


  • Résumé

    The author conducted the design and building of a device aimed at providing cryotherapy characterised by a rapid cutaneous drop in local temperature. The process is named as " Hyperbaric gaseous cryotherapy " since it consists of a spurt of gaseous CO2 at -78°C with a 2. 2 bar pressure. The idea of designing the equipment came from the need to be able to rapidly treat patients presenting with pain, heamatoma or oedema, particularly in the acute phase. For fifteen years the author has been studying the effects of projecting a high-pressure gas at a very low temperature, as well as its possible actions on the organism. This document presents and discusses the author's understanding of these reactions. He discusses the mechanisms of cryotherapy, whose effects potentialised by other physical factors, gas pressure and the sweeping speed of the CO2 jet. He puts forward the indications and specifies the contraindications linked to the use of rapid cooling. Study domains are suggested in order to broaden understanding of cryotherapy mechanisms and to further delineate its application fields. Perspectives are also addressed by considering another form of external cryotherapy which is not closely localised either, but spread over the entire body through the use of a box beam in which the surrounding temperature is brought to -110°C. Finally, the author believes that this simple, non-toxic, harmless technique, whose contraindications are easy to define, may constitute a beneficial contribution or an alternative to taking medication. Making use of it could result in savings for health care.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (97 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 88-97 et en fin des articles

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Santé (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : WB.365.CLU.2010
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 9002

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2010BESA3003
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.