La correspondance de Voltaire avec Étienne–Noël Damilaville

par Ghada Naman

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Geneviève Artigas-Menant.

Soutenue le 19-10-2009

à Paris Est , dans le cadre de École doctorale Lettres, Sciences Humaines et Sciences Sociales (Créteil) , en partenariat avec Expressions littéraires des idées, des sensibilités et des mentalités (équipe de recherche) .


  • Résumé

    La présente thèse porte sur la correspondance de Voltaire avec Étienne- Noël Damilaville qui dure huit ans (1760- 1768). Le corpus est composé des lettres qui nous sont parvenues ; il compte cinq cent cinquante neuf lettres. Parmi elles, il y a cinq cent quarante lettres de Voltaire à Damilaville. Cette étude est divisée en trois parties ; elle vise à expliquer la nature des relations qui lient les deux hommes et la façon dont l’échange épistolaire s’est développée. Les lettres sont remplies de demandes, demandes de livres, d’informations, de remises de lettres ou de paquets et de services de tout genre. Elles révèlent la grande confiance que Voltaire fait à son correspondant. On perçoit facilement la loyauté de Damilaville qui n’hésite pas à exaucer toutes ces demandes. Plusieurs côtés de la vie de Voltaire à Ferney sont présentés, aussi bien que ses relations avec Paris par la médiation de Damilaville qui travaille au bureau du Vingtième, une place qui l’aide tant pour les services postaux que pour éviter la censure imposée sur la poste et sur les livres qui entrent en France au XVIIIème siècle. La correspondance est riche par la variation des sujets et des domaines abordés, elle reflète la vie de Voltaire comme homme et comme auteur, surtout comme auteur engagé dans la lutte contre le fanatisme, dit « l'Infâme ». On essaye de montrer son rôle et celui du groupe de « frères » dans ce combat, sans négliger l’importance du rôle de Damilaville comme intermédiaire avec les « frères » et avec les autres relations. On présente la stratégie de la lutte dans les affaires Calas, Sirven et La Barre ; le rôle de Voltaire comme chef de propagande est clair, il lui appartient de donner les ordres et les recommandations, de demander des contacts, de présenter des requêtes ou des lettres. Il ne ménage pas ses efforts pour acquérir la victoire, il consacre à la lutte des œuvres importantes. Cette recherche analyse certaines d’entre elles pour comprendre la méthode utilisée afin de soutenir la notion de tolérance et vaincre le fanatisme. Enfin, le style épistolaire utilisé est étudié à travers la présentation de la structure commune de la lettre, celle de son unité et l’application de la norme classique adoptée dans le genre épistolaire. On voit que les lettres appartiennent à un genre souple qui change selon l’usage entre une lettre missive, une épître, un billet et une lettre ostensible. L’étude aborde l’image de Voltaire présentée par lui-même dans ses lettres, il y a certaines lettres qui se transforment en lettre portrait qui dessine les traits de sa personne et présente sa biographie, elle devient un lieu d’épanchement dans lequel il se livre pour révéler l’intimité du « moi » de l’auteur. L’image de ses œuvres et de ses pièces de théâtre a sa place dans les lettres. On étudie la manière de les présenter et l’image que Voltaire désire en donner à son correspondant

  • Titre traduit

    Correspondence of Voltaire with Damilaville


  • Résumé

    This thesis talks about the correspondence of Voltaire with Étienne-Noël Damilaville which lasts eight years (1760 to 1768). The corpus consists of the letters we received, it has five hundred fifty-nine letters. Among them there are five hundred forty letters from Voltaire to Damilaville. This study is divided into three parts, it aims to explain the nature of relationships that link the two men and how the epistolary exchange was developed. The letters are full of requests, requests for books, information, discounts of letters or packages and services of all kinds. They letters reveal the great confidence that Voltaire to his correspondent. One easily sees loyalty Damilaville who does not hesitate to fulfill these requests. Several aspects of life in Ferney Voltaire are presented, as well as its relations with Paris by mediation of Damilaville who works in the office of the Twentieth. Its function using both postal services and to avoid the censorship imposed on the post and on the books that come in France in the eighteenth century. The correspondence is rich variation in subjects and areas covered, it reflects the life of Voltaire as a man and author, particularly as the author engaged in the fight against bigotry, says the "Infâme". It tries to show its role and that the group of "brothers" in this fight, without neglecting the importance of Damilaville as his intermediary with the "brothers" and with other relationships. We present the strategy in the fight business Calas, Sirven and La Barre; Voltaire's role as head of propaganda is clear, he is giving orders and recommendations, to seek contacts, make requests or letters. He spares no efforts to gain the victory he dedicated to the struggle of important works. This research examines some of them to understand the method used to support the notion of tolerance and overcome fanaticism. Finally, the epistolary style used is examined through the presentation of the common structure of the letter, that of his unit and applying the standard adopted in the conventional epistolary genre. We see that the letters belong to a genre that changes with flexible usage between a registered letter, an epistle, a letter and a letter ostensibly. The study addresses the image of Voltaire by himself in his letters, there are some letters that turn into letter portrait that draws the lines of his person and presents his biography, it becomes a place where he effusion book is to reveal the intimacy of the ego of the author. The image of his works and his plays has its place in literature. It examines how present and the image that Voltaire wants to give his correspondent

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.