Accumulation du capital, développement du capital financier et endettement extérieur en Amérique Latine : Théorie et histoire (1860-1930 et 1989-2002)

par Matari Pierre

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Pierre Salama.

Soutenue en 2009

à Paris 13 .


  • Résumé

    La thèse a pour objet l’analyse des rapports entre les procès d’accumulation du capital et d’endettement extérieur en Amérique latine durant deux périodes (avant la crise de 1929 et après la crise de 1982). Dans une première partie, la thèse étudie la place du capital financier dans le procès d’accumulation afin de dégager les mécanismes et la signification des différents rapports d’endettement. En partant d’une définition du capital financier comme sphère monopolisant l’organisation de l’ensemble des transactions monétaires, nous analysons le développement du syste��me de crédit et du système international d’emprunt. Ces processus sont considérés à partir des besoins de chaque phase du procès de reproduction ainsi que des besoins de financement de l’État. L’analyse des déterminants des conditions d’emprunt et de l’autonomie relative du capital financier par rapport à la production et au commerce clôturent la première partie. Dans une seconde partie nous considérons les formes spécifiques des rapports entre accumulation du capital et d’endettement extérieur en Amérique latine entre 1860-1930 et entre 1989 et 2002. En partant du mode de développement du salariat et du rôle de l’État dans ces économies, nous étudions la place des différentes formes de crédit extérieur dans ces procès d’accumulation ainsi que leur rôle dans la définition de la politique monétaire, avec, s’agissant du dernier chapitre, une attention particulière accordée au plan de convertibilité argentin (1991-2002).

  • Titre traduit

    Accumulation of capital, development of financial capital and external debt in Latin America : Theory and history (1860-1930 and 1989-2002)


  • Résumé

    This thesis is dedicated to the analysis of the relationship between the processes of capital accumulation and external debt in Latin America during two periods (before the crisis of 1929 and after the crisis of 1982). In the first section, the thesis analyzes the role of financial capital in the accumulation process in order to draw attention to the mechanisms and the meaning of the different debt relations. Starting from a definition of financial capital as a sphere which monopolizes the organization of all monetary transactions, we analyze the development of the credit system and the international loan system. Theses procedures are examined from the perspective of the needs in each phase of the reproduction process as well as the State’s needs for financing. The first part concludes with the analysis of the factors on credit market and financial capital’s relative autonomy related to production and trade. In the second section we will consider the specific forms of relationship between capital accumulation and external debt in Latin America between 1860 and 1930 and between 1989 and 2002. Starting from the development of wage labor and from State function in those economies, we study the role of various forms of external credit in these processes of accumulation as well as their role in the definition of monetary policy, granting a special emphasis in the last chapter to Argentina’s currency board between 1991 and 2002.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(486 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 445-486

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2009 062

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 09/PA13/1001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.